La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 143,70
    -14,56 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Critique du Flambeau sur Canal+ : l'étincelle de La Flamme est perdue

2 ans après La Flamme, le comédien Jonathan Cohen propose une nouvelle parodie de téléréalité avec Le Flambeau. Cette fois, c’est sur l’île de Chupacabra que les candidats s’affrontent. Problème : il semble que le brasier ne soit plus aussi vif qu’autrefois. La série de Canal+ semble s’éteindre.

14 aventuriers, une île paradisiaque et la somme exceptionnelle de 450 € à la clé : pour les candidats du Flambeau, la compétition est rude et sans pitié. À Chupacabra, un archipel au large du Mexique, les épreuves s’enchaînent, mais à la fin, il n’en restera qu’un. Les habitués de Koh Lanta ne devraient pas être dépaysés par la nouvelle création de Jonathan Cohen, qui débute ce soir sur Canal+.

Le Flambeau est évidemment une parodie de la célèbre émission présentée par Denis Brogniart depuis 2002 (déjà ?!). Tous les ingrédients de la téléréalité originale sont ici détournés et moqués, de la même façon que La Flamme caricaturait Le Bachelor, il y a deux ans. Sauf que la passion des débuts semble s’éteindre à petit feu et cette nouvelle série n’est pas vraiment à la hauteur des attentes.

Le Flambeau ne remonte pas le niveau

Disons-le déjà clairement : La Flamme n’était pas non plus la comédie de la décennie. La série de Canal+ avait pourtant tout pour plaire sur le papier : un concept drôle,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles