La bourse ferme dans 7 h 13 min
  • CAC 40

    4 872,40
    -37,24 (-0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 146,48
    -52,38 (-1,64 %)
     
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1819
    -0,0049 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 899,20
    -6,00 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    11 063,72
    +26,26 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,74
    +1,28 (+0,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,89
    -0,96 (-2,41 %)
     
  • DAX

    12 359,47
    -286,28 (-2,26 %)
     
  • FTSE 100

    5 850,80
    -9,48 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3026
    -0,0012 (-0,09 %)
     

Critérium du Dauphiné : La dernière étape pour Sepp Kuss, Daniel Martinez sacré devant Thibaut Pinot

Andréa La Perna
·1 min de lecture

La mauvais sort continue pour le cyclisme français et pour Thibaut Pinot. Parti leader ce dimanche matin avant la dernière étape du Critérium du Dauphiné, le grimpeur de la Groupama-FDJ a craqué face aux assauts de ses rivaux dans la Côte de Domancy. S'il s'est battu jusqu'au bout pour recoller, il échoue à 29 secondes de la première place.Il ne succèdera pas à Christophe Moreau, dernier vainqueur tricolore de l’épreuve en 2007. Il devra se contenter d’une 2ème place au classement final.

Pinot y a cru jusqu'au bout

Il faut dire que le forfait de dernière minute du leader Primoz Roglic avait ouvert l’appétit des nombreux coureurs encore dans le jeu pour le classement général. Esseulé dès le départ d’une étape menée tambour battant et portant seul la responsabilité de poursuivre les attaquants, Pinot n’a pas eu les jambes pour suivre les menaces Miguel Angel Lopez (Astana), Daniel Felipe Martinez (EF) et Tadej Pogacar (UAE) à 26 km de l’arrivée. D'un geste de rage, le Français a d'abord jeté sa gourde, abattu.

Mais face au marquage dans le groupe de tête, lié à des divergences d'intérêts et en partie au contrecoup des efforts consentis pour s'extraire du groupe...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi