La bourse ferme dans 3 h 3 min
  • CAC 40

    6 175,23
    +5,82 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,58
    -5,26 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,00 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 743,10
    -1,70 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    50 692,36
    +262,95 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 291,19
    +63,65 (+5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,22
    +0,90 (+1,52 %)
     
  • DAX

    15 249,99
    +15,83 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    6 896,53
    -19,22 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,89 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3756
    +0,0050 (+0,37 %)
     

Crise sanitaire: dans les secrets du Conseil de défense

·2 min de lecture

Tous les mercredis, à 9 heures, se réunit le Conseil de défense, en amont du Conseil des ministres. Un huis clos classé secret défense où l'exécutif décide en tout petit comité des mesures plus ou moins strictes pour freiner l'épidémie de Covid-19.

Chaque mercredi, c’est le même rituel. Après une matinée de réunions à huis clos avec le président de la République, le Premier ministre et les poids lourds du gouvernement, Gabriel Attal, le porte-parole de 32 ans, s’apprête à entrer dans la salle de presse de l’Elysée. Là, une poignée de journalistes triés sur le volet – distanciation sociale oblige – l’attend pour recueillir la bonne parole : le verdict du Conseil des ministres, qui suit le fameux "Conseil de défense". Le premier donne lieu à compte-rendu. Le second est frappé du secret. Et . Alors, à son issue, ce mercredi 24 mars, passe son discours au trébuchet : "Où est passée la mention des 30 millions de vaccinés en juin ? Il est bien écrit 10 millions mi-avril, 20 millions mi-mai. Pourquoi n’y a-t-il plus les 30 millions mi-juin ? Il faut le rajouter. Si on le retire, ça va éveiller des soupçons." Et rature.

A l’heure où 67 millions de Français se perdent en conjectures sur les prochaines mesures de restrictions sanitaires, le pouvoir pèse ses mots. Rien n’est censé filtrer des échanges parfois musclés qui se déroulent le matin durant le Conseil de défense. La liste des membres permanents a d’ailleurs été resserrée à la suite des fuites constatées dans la presse. Ce jour-là, seuls Emmanuel Macron, Jean Castex, Olivier Véran et Gabriel Attal étaient physiquement présents dans le salon Murat au rez-de-chaussée de l’Elysée. Les autres étaient invités en "visio", tels Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, Jean-Yves Le Drian, aux Affaires étrangères, ou Gérald Darmanin, à l’Intérieur. Exceptionnellement, Jean-Michel Blanquer, à l’Education, était excusé. La question . Ce n'est que plus tard, vendredi 26 mars, sous la pression des chiffres des contaminations en milieu scolaire, que le ministre durcira le protocole sanitaire.

La short list des invités permanents réduite

Mauvais signe : les échanges se sont éternisés, jusqu’à 13h30. Il faut dire que depuis deux jours, les médecins . Le matin même, le patron[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi