La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0039 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 107,42
    +1 778,01 (+19,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,54
    +8,44 (+3,29 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Crise sanitaire : près de 5 millions de licenciés en moins

·1 min de lecture

Dans un courrier adressé jeudi au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, et dont le JDD a eu connaissance, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) s'inquiète des "lourds préjudices " subis par les fédérations sportives à la suite des restrictions sanitaires émises par le gouvernement. Jean-Michel Brun, secrétaire général de l'institution, pointe "une chute moyenne de 25 % des souscriptions de licence lors de la rentrée sportive ". Ce qui équivaut à " 4,6 millions de licenciés " en moins. 

Pour les 107 fédérations membres du CNOSF, cela représenterait plus de 150 millions de pertes et 800 millions pour les clubs. Quant à la limitation des jauges à 5.000 spectateurs, encore abaissée cette semaine, son impact est estimé par les fédérations à " 300 millions d'euros simplement en perte de billetterie et hospitalités ".

Les mineurs peuvent continuer leur activité sportive

La Fédération française de handball assurait le 3 septembre être à "70% des objectifs" par rapport à l'année dernière ; celle de judo évoquait à la mi-septembre le chiffre de 80%. "Il faut s'attendre à une baisse de l'ordre de 20 à 30% des licenciés", confiait alors au Monde le directeur général de l'Agence nationale du sport (ANS), Frédéric Sanaur. 

Lire aussi - Covid-19 : enfants, adultes, quelle pratique sportive est-elle encore possible?

En zone d'alerte maximale et zone d'alerte renforcée, salles de sport et gymnases devaient initialement fermer, sans distinction de publics. Le ministre...


Lire la suite sur LeJDD