Marchés français ouverture 3 h 19 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 107,98
    +89,65 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1926
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 699,98
    +141,39 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    31 751,42
    -1 141,43 (-3,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    939,04
    -30,83 (-3,18 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Crise sanitaire: le gouvernement prévoit 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires

·2 min de lecture

Les ministres Bruno Le Maire et Olivier Dussopt annonce que le gouvernement va présenter le 2 juin au Parlement un projet de loi de finances rectificative prévoyant un nouveau train de mesures d'urgence face à la crise sanitaire.

"Le quoi qu'il en coûte nous permet de rebondir vite et fort." Dans un entretien publié mercredi soir, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, et le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt annoncent que le gouvernement entend présenter au Parlement un projet de loi de finances rectificative prévoyant 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires. Ce PLFR qui sera présenté le 2 juin ciblera les entreprises "ayant connu les plus grandes difficultés" du fait de la crise sanitaire. Notamment les restaurants, bars, hôtels et le secteur du tourisme.

"Sur cette somme totale, nous consacrerons ainsi 4 milliards d'euros de plus pour financer les exonérations de charges afin de continuer à soutenir l'emploi, et près de 3,5 milliards d'euros pour la sortie progressive du fonds de solidarité entre juin et la fin août", précise-t-il, tandis que 6,5 milliards d'euros seront alloués au dispositif d'activité partielle.

Le gouvernement veut aussi "continuer à accompagner les entreprises en difficultés structurelles" notamment pour "le secteur automobile et les fonderies, confrontées à une transformation majeure avec le passage du véhicule thermique à la voiture électrique", explique pour sa part Bruno Le Maire. "Nous soutenons également les entreprises viables mais qui ont été fragilisées par la crise et qui peuvent avoir du mal à redémarrer", poursuit-il, citant les voyagistes ou le transport aérien, l'évènementiel dont "le redémarrage sera très progressif". Un fonds de transition doté de 3 milliards d'euros sera ainsi mis en place "pour soutenir les entreprises rencontrant des besoins de financement en sortie de crise", précise encore le ministre de l'Economie.

La stratégie du "quoi qu'il en coûte" ne peut plus "être la règle"

Bruno Le Maire juge qu'après les quelque 100 milliards d'euros de mesures d'urgence prises en 2020, ces derniers crédits permettront de passer d'un "soutien économique généralisé à un accompagnement ciblé et adaptés aux [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles