La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 170,77
    +238,00 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

La crise sanitaire fait bondir l’absentéisme au travail

·2 min de lecture

Alors que l'absentéisme en entreprise continue de croître chaque année, + 20% entre 2016 et 2020, les absences répétées ou prolongées d’un salarié peuvent venir perturber le bon fonctionnement de leur entreprise. Comment l’employeur doit-il réagir face à ces absences ? Quels sont les risques pour le salarié ?

L’année 2020, synonyme de coronavirus a été fortement marquée par l’absentéisme au travail. Le baromètre de Gras Savoye Willis Towers Watson indique que le taux d'absentéisme des salariés a augmenté de 20% entre 2016 et 2020. En 2019 la France connaissait un taux d'absence en entreprise de 4,18%, contre 5,04% l'année dernière. En comparaison sur une entreprise de 100 salariés, c’est comme si chaque jour cinq personnes ne venaient pas au travail, explique Noémie Marciano, directrice technique et offre de conseil Health & Benefits chez Gras Savoy, sur le plateau de BFM. En effet, 34% des salariés ont posé au moins un arrêt de travail dans l’année 2020. Bien plus que ces dernières années, entre 25% et 28% entre 2016 et 2019. Un chiffre justifié notamment par la mise en place des arrêts dérogatoires. Avant le premier confinement de 2020, le taux d’absentéisme s’élevait à 4,1%, il s’est vu rapidement grimper à 8,1% en moyenne pendant le confinement, avec un pic atteint le 27 mars à 10,5%.

Le secteur de la santé arrive en tête avec un taux d'absentéisme frôlant les 10% en 2020, contre 7,59% en 2019. Le rapport révèle également un contraste sans appel entre les hommes et les femmes. On remarque ainsi un taux d’absentéisme moyen de 7,2% pour les hommes, contre 9,8% pour les femmes [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles