La bourse ferme dans 1 h 44 min
  • CAC 40

    6 689,86
    -15,75 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 156,86
    -15,31 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    35 529,66
    -79,68 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 784,30
    -0,60 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    56 100,20
    -634,43 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 546,37
    +11,72 (+0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,62
    -0,80 (-0,96 %)
     
  • DAX

    15 493,24
    -29,68 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 193,51
    -29,59 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    15 138,72
    +17,04 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 531,25
    -4,94 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3811
    -0,0015 (-0,10 %)
     

Crise des prix du gaz : pour Vladimir Poutine, c’est la faute à l’Europe !

·1 min de lecture

Les erreurs des Européens sont-elles à l'origine de la crise des prix du gaz ? C'est du moins l'avis de Vladimir Poutine, pour qui le manque de contrats de livraison à long terme de gaz avec la Russie a favorisé l'envolée record des prix. "Toute leur politique était de sortir des contrats à long terme et cette politique s'est avérée erronée", a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les responsables du secteur énergétique russe, "ils ont fait des erreurs". "En conséquence, le prix du gaz a désormais battu tous les records historiques : aujourd'hui, il approche les 2.000 dollars par mille mètres cubes, soit plus de dix fois plus que le prix moyen de l'année dernière", a ajouté le président russe.

L'Europe, dont environ un tiers des besoins en gaz sont couverts par Moscou, affirme depuis des années son intention de diversifier ses sources d'approvisionnement, sans grand effet. Selon Vladimir Poutine, les Européens auraient commencé à se reposer davantage sur les achats de gaz au comptant plutôt que sur des achats au long terme, les liant à Moscou pendant plusieurs années. Or, aujourd'hui, les ventes au comptant ne sont pas au rendez-vous. En référence à ces ventes d'appoint utilisés pour compléter les contrats longs, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré plus tôt qu'elles n'avaient "pas pu combler le manque existant", indiquant que la Russie était "prête à parler de nouveaux contrats à long terme".

>> Notre service - Notre sélection des 3 meilleures offres gaz du mois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le vaccin Moderna suspendu par la Suède, "risques d'inflammations du myocarde" !
La carte de presse refusée au patron de Libé, Dov Alfon
L'euro chute à son plus bas niveau par rapport au dollar depuis juillet 2020
Âge, salaire, formation, sexe.... le nouveau profil type des grands patrons
Flixbus pourrait revoir son offre pour contrer les Ouigo roses de la SNCF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles