La bourse ferme dans 7 h 16 min
  • CAC 40

    7 145,47
    -27,51 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 260,59
    -7,69 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1353
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 840,60
    -2,60 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    36 911,80
    +69,92 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,93
    +0,18 (+0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,68
    -0,28 (-0,32 %)
     
  • DAX

    15 789,22
    -20,50 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 581,35
    -8,31 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3630
    +0,0018 (+0,13 %)
     

Crise en Martinique : Sébastien Lecornu sur place pour apaiser les tensions

·1 min de lecture
En Guadeloupe, les discussions entre Sébastien Lecornu, l’intersyndicale et les élus locaux ont tourné court.
En Guadeloupe, les discussions entre Sébastien Lecornu, l’intersyndicale et les élus locaux ont tourné court.

Après une visite de 24 heures en Guadeloupe, Sébastien Lecornu est arrivé en Martinique dans la soirée, lundi 29 novembre. Le ministre des Outre-mer a achevé son déplacement à Pointe-à-Pitre par un dialogue de sourds avec l?intersyndicale. Dans ce contexte de vive contestation, le gouvernement a envoyé des forces de sécurité intérieure supplémentaires pour faire face à la violence de la crise sociale.

Sébastien Lecornu a atterri en début de soirée en Martinique pour un court séjour destiné à apaiser les tensions. Objectif : sortir de la crise sociale traversée par les deux îles des Antilles françaises, distantes de 120 km et marquées par un fort taux de chômage, en particulier chez les jeunes. Le ministre rencontrera l?intersyndicale, qui a signé avec l?État et les élus locaux un « accord de méthode ». Il doit être de retour le lendemain à Paris.

À LIRE AUSSISébastien Lecornu, ministre fragilisé par la crise en Guadeloupe

Entre la Guadeloupe et la Martinique, une situation « en rien comparable »

En Guadeloupe, où Sébastien Lecornu était arrivé la veille, les discussions avec l?intersyndicale et les élus locaux ont tourné court. Le ministre a jugé qu?aucune discussion n?était possible tant que les syndicats ne voudront pas condamner « des tentatives d?assassinat contre des policiers et des gendarmes », un préalable pourtant « évident et indispensable ». Né du refus de l?obligation vaccinale pour soignants et pompiers, le mouvement de contestation s?est éten [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles