Marchés français ouverture 5 h 50 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 601,09
    +590,16 (+2,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    27 072,55
    -2 987,36 (-9,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    777,16
    -73,18 (-8,61 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Crise : il manque 584 euros aux jeunes pour boucler leurs fins de mois

·1 min de lecture
Masque chirurgicale à côté d'un chariot de supermarché
Masque chirurgicale à côté d'un chariot de supermarché

Toutes les strates de la population sont touchées ou bousculées dans leur vie quotidienne par la crise sanitaire de la Covid-19. Mais, financièrement parlant, les jeunes entrant dans la vie active se retrouvent dans une situation délicate, puisque les opportunités professionnelles sont de fait plus rares actuellement. Ainsi, le panel de 25-34 ans interrogés par l’institut CSA (1) se révèle en premier lieu préoccupé par la situation sanitaire (à 46%) mais le pouvoir d’achat (37%) et l’avenir professionnel (35%) suivent de près.

Près d’une personne interrogée sur deux se déclare touchée financièrement par la crise. Ainsi, à l’image du reste de la population, la crise accélère la fracture du pays : les trois quarts des « jeunes » catégorisés comme provenant d’un milieu plus favorisé parviennent encore à mettre de l’argent de côté. Mais, dans l’ensemble, 64% de cette population de 25-34 ans affirme avoir plus de mal à joindre les deux bouts qu’à l’accoutumée. Ils ont été invités à chiffrer l’argent qui leur manque pour boucler chaque mois « confortablement », sans avoir à se serrer la ceinture. Verdict : 584 euros en moyenne, selon CSA Research. S’ils disposaient de ce pécule supplémentaire, ils le dépenseraient en priorité dans l’alimentation (à 41%), devant la restauration en livraison (34%) et l’équipement mobilier du domicile (30%).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- EXCLUSIF. Habitez-vous dans un désert bancaire ?
- Banque en ligne : Arkéa Direct Bank se voit infliger une amende par l'AMF
- La Nef lance un compte pro pour associations, auto-entrepreneurs et entreprises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles