Marchés français ouverture 4 h 14 min
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 278,11
    +62,59 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1644
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 011,95
    +224,74 (+0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    54 856,58
    +1 439,39 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 479,35
    +15,99 (+1,09 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     

Crise de l'eau: “Il faut se réveiller face à la grave crise qui se profile”

·2 min de lecture

INTERVIEW - La semaine dernière, dans l’un de ses rapports, l’agence météorologique spécialisée des Nations unies a alerté sur la grave crise de l’eau qui se dessine dans le monde. Les pertes socio-économiques liées aux catastrophes naturelles sont immenses, tandis que les réponses apportées sont loin d’être suffisantes, nous explique Maxx Dilley, directeur de la division des prévisions climatiques à l'Organisation mondiale météorologique (OMM), en charge de l’étude.

Challenges: Le rapport, intitulé : Water (Situation des services climatologiques 2021: L’eau) souligne qu’il faut agir de toute urgence pour améliorer la gestion de l’eau. Pourquoi maintenant?

Maxx Dilley, directeur de la division des prévisions climatiques à l'Organisation mondiale météorologique (OMM), en charge de l’étude: Les 197 pays qui ont adopté l' à l'issue de la ont fixé la limite de la hausse des températures globales à “bien moins de 2°C” d’ici à 2100. Nous n’y sommes pas du tout et avançons plutôt . Pourtant, on le sait, le provoque une augmentation du cycle de l’eau de la planète. Le nombre de catastrophes liées aux inondations a augmenté de 134% depuis 2000, tandis que le nombre et la durée des sont en hausse de 29% sur la même période. À l’échelle mondiale, on compte 11.072 catastrophes entre 1970 et 2019, qui se sont traduites par 3.600 milliards de dollars de pertes économiques.

Parallèlement, la exerce une forte pression sur la ressource: ces 20 dernières années, le niveau d’eau stocké dans les terres a diminué d’un centimètre par an. Ces deux facteurs combinés engendrent un [la demande en eau dépasse les ressources en eau disponibles, NDLR] dans le monde, qui sera bientôt irréversible. Il a fallu 50 ans au système de prévision météorologique pour être aussi performant que celui que nous connaissons aujourd’hui, mais il n’est pas question d’attendre aussi longtemps pour atteindre une gestion mondiale de l’eau adaptée à la situation. Il faut se réveiller face à la grave crise de l’eau qui se profile, car tout se jouera dans la prochaine décennie.

Les pertes économiques pour les catastrophes naturelles et les désastres humains ont été estimés, , à 77 milliards de dollars pour le premier semestre 2021. Plus largement, quelles sont les conséquences économiques de la crise de l’eau?

Que ce soit dans l’industrie, l'énergie ou l’agriculture, tous les secteurs d’activité dépendent de l’eau. À ce titre, il est intéressant d’observer le coût du stress h[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles