Publicité
La bourse ferme dans 2 h 5 min
  • CAC 40

    7 522,12
    -185,90 (-2,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 849,95
    -85,55 (-1,73 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0680
    -0,0062 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    2 345,10
    +27,10 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 909,24
    -614,17 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,22
    +8,34 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,95
    +0,33 (+0,42 %)
     
  • DAX

    18 041,31
    -224,37 (-1,23 %)
     
  • FTSE 100

    8 153,67
    -10,00 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2668
    -0,0093 (-0,73 %)
     

Crise immobilière : Paris espère remettre jusqu’à 100 000 résidences secondaires sur le marché

UNSPLASH

Il y a trop de logements vacants dans la capitale. La mairie de Paris ne cesse de le répéter, mais elle veut désormais passer à l’acte. Aujourd’hui, selon les chiffres de l’Insee et de l’Atelier parisien de l’urbanisme (Apur), leur nombre a fortement augmenté en à peine dix ans, de 14,1% à 18,8% en 2020, rapporte 20 Minutes. Cela représente 262 000 logements sur les 1,4 million de la capitale. Près d’un logement sur cinq n’est donc pas occupé à Paris. Comment remédier à cela ? L’adjoint à la maire de Paris chargé du Logement, Jacques Baudrier, ainsi que d’autres élus ont ajouté des amendements à la proposition de loi qui arrive à l’Assemblée nationale pour rééquilibrer l’offre de logement.

Le but : limiter au maximum ces logements inoccupés et, pourquoi pas, les récupérer, en «multipliant par 2 ou par 3 la taxe sur les logements vacants et […] la taxe d’habitation sur les résidences secondaires», précise Jacques Baudrier. Au total, la mairie de Paris espère mettre la main sur 100 000 logements, principalement des résidences secondaires. Car outre les logements vacants et ceux loués en Airbnb, ce sont bien les résidences secondaires qui sont les plus nombreuses.

Car les logements vacants sont toujours nombreux, 128 000 (soit 9% du marché, environ), mais ce sont bien les résidences occasionnelles qui explosent depuis quelques années, et ce malgré les freins instaurés par la mairie de Paris, rappelle 20 Minutes. Leurs propriétaires paient en effet des taxes d’habitation majorées de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Passoires thermiques : «Le calendrier d’interdiction des locations est intenable», selon le patron de la Fnaim
Paris : cette péniche mythique est à vendre pour moins de 350 000 euros
Revenus, nombre de biens … Qui sont ces multipropriétaires accusés de bloquer le marché immobilier ?
Crédit immobilier : voici les trois nouvelles règles qui vont faciliter l’accès à l’emprunt
Ces copropriétés ont gagné le trophée de la meilleure rénovation énergétique