Marchés français ouverture 5 h 13 min

La crise du coronavirus entraîne-t-elle une pénurie de pièces de Napoléon d'or à acheter en France?

1 / 2

La crise du coronavirus entraîne-t-elle une pénurie de pièces de Napoléon d'or à acheter en France?

En ces temps de crise, peut-on encore se procurer des pièces de 20 francs Napoléon (encore appelés Louis d'or)?  Ce vendredi, CPoR Devises a annoncé la suspension de la cotation à 13h "jusqu'à  nouvel ordre faute d’une liquidité suffisante sur les marché" explique la société financière. Une information dévoilée par Les Echos. La faute, d'une part au confinement  qui a fermé tous les marchands. Mais aussi parce que l'or reste toujours une valeur refuge, surtout lors des crises économiques. Résultat, "les détenteurs actuels de Napoléon ne souhaitent pas vendre" indique François de Lassus, consultant pour CPoR Devises, qui explique avoir "déjà eu un peu de mal à satisfaire de grosses lignes de commandes" ces dernières semaines.

Et selon CPoR Devises, la prime de la pièce, c'est-à-dire la différence entre la valeur de la matière première et le prix lié à l'offre et la demande, aurait grimpé en flèche, alors qu'elle ne dépassait pas 2% avant la suspension. "On a préféré donc suspendre avant de recevoir des commandes importantes d'achat opportuniste liées à la récente baisse du cours de l'or."

Un marché libre

Le marché de l'or parisien est officiellement fermé depuis 2004, faute d'opérateurs. La cotation opérée par CPoR Devises n'est donc pas officielle mais est considérée comme la cotation de référence notamment pour les pièces d'or, du fait que la société fournit les clients des banques.

Reste que tous les acteurs...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi