La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 428,95
    +33,94 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0539
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 811,60
    -3,60 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    16 152,06
    -32,16 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,44
    +3,02 (+0,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,14
    -1,08 (-1,33 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 463,78
    -18,67 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 071,63
    -4,94 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2284
    +0,0028 (+0,23 %)
     

Crise chez Intermarché : un come-back et quatre défis pour Cotillard à la tête des Mousquetaires

CHAMUSSY/SIPA

Thierry Cotillard, patron emblématique d'Intermarché jusqu'à 2020, va prendre la tête de la maison-mère des Mousquetaires. Le retour d'un pompier, dans un contexte d'incendie en interne, plombé par des divisions, comme en externe, avec une inflation galopante.

C'est le retour d'un pompier, dans un contexte d'incendie généralisé à Intermarché. Thierry Cotillard, patron emblématique de la coopérative jusqu'en 2020, va prendre la tête de la maison-mère des Mousquetaires, qui comprend, outre le distributeur alimentaire, des enseignes comme Netto ou Bricorama. Le Conseil d'administration des Mousquetaires l'a en effet désigné comme unique candidat à la présidence du groupement, malgré d'autres candidatures potentielles, selon LSA.

L'assemblée générale du groupement, le 24 janvier 2023, ne devrait donc que formaliser le retour du charismatique dirigeant. Il aura fort à faire pour redresser l'enseigne qui a perdu presque un point de part de marché sur les six premiers mois de l'année 2022, malgré un rebond attendu au mois de novembre.

Lors de son passage à la tête d'Intermarché, il avait porté l'enseigne au-dessus de la barre symbolique des 15%. Pour espérer pareil réussite, il devra avant tout dénouer quatre nœuds gordiens.

1. Une guerre interne à solder

Le premier élément que Thierry Cotillard devra affronter est la crise interne, qui ébranle la direction des Mousquetaires depuis la rentrée. En septembre dernier, le discret président d’Intermarché et de Netto Vincent Bronsard est écarté de façon brusque par Didier Duhaupand, son supérieur, à la tête du groupement des Mousquetaires.

Moins de trois semaines plus tard, nouveau coup de théâtre : c’est Didier Duhaupand lui-même qui démissionne, après un courrier incendiaire de Vincent Bronsard révélant les divergences stratégiques ayant mené à son départ. Signe du retournement total de situation : Laurent Boutbien, bras droit de Duhaupand, quitte aussi ses fonctions.

Lire aussiCotillard à Intermarché, virage discount de Carrefour : l’inflation enflamme la grande distribution

Derrière ce jeu de chaises musicales se cache une guerre des clans impitoyable, qui bouillonne au sein des Mousquetaires depuis des années : celui des Anciens et des Modernes. “On est dans un jeu politique. Un[...]

Lire la suite sur challenges.fr