Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 789,73
    +284,53 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,23
    -16,87 (-1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Crise cardiaque : ce symptôme précoce qui peut vous alerter si vous êtes une femme

iStock / PORNCHAI SODA

En France, jusqu’à 50.000 personnes font un arrêt cardiaque soudain chaque année, selon les chiffres du ministère de la Santé. Sur toutes, seulement environ 5 % survivent. Par ailleurs, d'après une récente tribune publiée dans le journal The Lancet, une commission d’experts alerte sur l'actuel faible taux de survie, qui pourrait se voir amélioré jusqu'à 70 % dans certaines conditions, si chacun connaissait mieux les gestes d’urgence.

L'arrêt cardiaque est une complication de l'infarctus du myocarde, qui peut se traduire par plusieurs symptômes, comme l'explique l'Assurance maladie. De manière générale, la personne ressent soudainement une douleur thoracique, soit au repos soit au cours d'un effort. Mais ce n'est pas tout, une crise cardiaque peut aussi prendre la forme d'une douleur épigastrique et/ou dorsale, d'une sensation de malaise, ou encore d'une lourde fatigue, entre autres. Selon une étude publiée dans la revue Lancet Digital Health, les symptômes précoces d'un arrêt cardiaque peuvent varier selon le sexe.

Afin de mener leur recherche et de comprendre comment mieux prévoir l'imminence d'un arrêt cardiaque, les scientifiques ont évalué les données de personnes souffrant d'arrêt cardiaque et ayant eu recours aux services médicaux d'urgence, ainsi que, en parallèle, les données d'un groupe témoin ayant aussi eu recours aux services d'urgence, mais pour des symptômes similaires.

Lors de leur analyse, les scientifiques ont constaté que les personnes ayant subi un arrêt cardiaque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite