La bourse ferme dans 6 min
  • CAC 40

    7 090,61
    -6,60 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,66
    -19,35 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    33 913,99
    -64,09 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 940,30
    -5,30 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    21 368,04
    -452,76 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,52
    -12,35 (-2,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    +0,06 (+0,08 %)
     
  • DAX

    15 135,16
    -14,87 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 783,86
    +18,71 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,32
    -153,39 (-1,32 %)
     
  • S&P 500

    4 042,72
    -27,84 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2376
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Crise énergétique : TotalEnergies consent à soulager les TPE et artisans, le gouvernement fixe un tarif

© ISA HARSIN/SIPA

Les très petites entreprises (TPE), comprenant moins de dix salariés, et les artisans frappés par la flambée des prix de l'énergie pourraient « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » en gaz et électricité, avait promis jeudi Emmanuel Macron auprès de boulangers. Avant que les modalités ne soient fixées lors d'une réunion à Bercy avec les énergéticiens, vendredi en début de soirée, le fournisseur d'électricité alternatif TotalEnergies a annoncé d'emblée être « prêt à engager des révisions de tarifs » avec les TPE accablées par leurs factures. Dans un communiqué relayé par l'Agence France-Presse, le géant français s'est dit « conscient de l'impact majeur des prix de l'électricité sur l'activité économique des TPE ». En conséquence, et « au nom de la solidarité nationale », « TotalEnergies Électricité et Gaz France veut se mobiliser pour les aider à faire face aux difficultés causées par cette crise énergétique sans précédent ».

Une nouvelle grille tarifaire présentée lundi

La filiale de la compagnie pétrolière ajoute que les renégociations concerneront les TPE ayant signé « un contrat Horizon entre le 1er août et le 30 novembre 2022 », lorsque les prix étaient au plus haut. Pour les entreprises concernées, elle « propose de ramener ces contrats à un prix annuel moyen de 320 EUR HT le MWh après prise en compte du mécanisme d'amortissement mis en place par les pouvoirs publics au bénéfice des TPE ». Les TPE qui en feront la demande bénéficieront de ces nouveaux tar...


Lire la suite sur LeJDD