Publicité
La bourse ferme dans 3 h 16 min
  • CAC 40

    8 121,32
    +29,21 (+0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 055,93
    +30,76 (+0,61 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    2 369,70
    -23,20 (-0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 444,64
    -30,25 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,18
    +10,52 (+0,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,08
    +0,51 (+0,66 %)
     
  • DAX

    18 739,83
    +59,63 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    8 364,20
    -6,13 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0019 (+0,15 %)
     

Crise à l'OM: l'ancien président Bouchet tacle McCourt et s'interroge sur Longoria

Crise à l'OM: l'ancien président Bouchet tacle McCourt et s'interroge sur Longoria

Ancien président de l'Olympique de Marseille (2002-2004), qui avait notamment dû se séparer de l'influent leader des tribunes Rachid Zeroual lorsqu'il était salarié du club, Christophe Bouchet n'est pas convaincu par la réaction de l'OM et de ses dirigeants dans la crise qui découle de la réunion du 18 septembre avec les supporters. Selon lui, l'attitude de Pablo Longoria pose question.

"Ce qui m'étonne, c'est sa mise en retrait. Je vois difficilement comment un président de club de foot peut se mettre en retrait. C’est cette réponse épidermique qui fait qu’on se pose beaucoup de questions sur le sujet", déclare Christophe Bouchet auprès de BFM Marseille.

>> Toutes les infos sur la crise à l'OM en direct sur RMC Sport

"Le langage des supporters, est-ce qu’il faut le prendre au pied de la lettre?"

"J’ai lu ce que dit Pablo Longoria. On ne peut pas retirer un mot de ce qu’il dit. Le système tel qu’il est aujourd’hui à Marseille, et depuis très longtemps, n’est pas satisfaisant. Les directions successives et les supporters n’ont pas trouvé le moyen de se parler intelligemment. Ce n’est pas facile. C’est toujours plus sensible et brutal à Marseille. Mais c’est vrai dans beaucoup de clubs où les supporters sont là depuis plusieurs décennies, où le club fait partie de leur vie. Ils l’expriment parfois violemment, c’est évidemment inadmissible", ajoute-t-il.

PUBLICITÉ

Néanmoins, Christophe Bouchet considère que les propos virulents des supporters doivent bien souvent être nuancés: "Le langage des supporters, c’est un langage de la rue. Est-ce qu’il faut le prendre au pied de la lettre? Ce n’est pas sûr".

"L’énigme du club aujourd’hui, c’est McCourt"

"L’OM n’est pas un club ingouvernable. Mais personne ne discute avec personne, parce que c’est la tradition. Il faut que chacun prenne ses responsabilités", juge aussi l'ancien maire de Troyes, qui s'interroge sur le rôle du propriétaire américain Frank McCourt.

"L’énigme du club aujourd’hui, c’est McCourt, poursuit-il. Voilà un homme qui a communiqué à l’envers, en annonçant qu’on serait champions d’Europe dans je ne sais pas combien d’années. Le fameux Champions Project. Personne n’y a cru. Il a dit qu’il était amoureux de Marseille et qu’il resterait toute sa vie, personne n’y a cru non plus. (...) Il y a une énigme qui aboutit à une panne d’autorité et à chaque fois, les directions sont bringuebalées. Il n'y arrive pas, donc on se demande quelle autorité il a. Sa position est aujourd’hui incompréhensible. J’avoue que ça me laisse un peu perplexe".

Article original publié sur RMC Sport