Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 438,04
    -133,83 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9575
    -0,0023 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 963,62
    -370,25 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,70
    -19,44 (-4,23 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Des creux vont pouvoir être mis à profit !

C'est donc sa pire semaine depuis le milieu du mois de juin, au cours de laquelle l’indice vedette d’Euronext Paris avait touché son plus bas niveau en clôture de l'année. Les investisseurs ont été refroidis par plusieurs statistiques décevantes, par l’envolée du prix du gaz et surtout par le discours du président de la banque centrale américaine, Jerome Powell, qui a réaffirmé mettre la lutte contre l'inflation au cœur de sa politique. La Fed va «vigoureusement user de ses outils» pour juguler la hausse des prix, ce qui va entraîner «une longue période de croissance plus faible», mais y renoncer serait, à ses yeux, encore plus dommageable pour l'économie. Le ralentissement de l’inflation en juillet n'est pas suffisant pour baisser la garde, a-t-il ajouté. De là à penser que la Fed va relever ses taux de 0,75 point lors de sa prochaine réunion, le 21 septembre prochain, il n’y a qu’un pas que les investisseurs ont franchi. Dans ce contexte, les hausses sont en nombre limité : Vallourec (6,9%), Biomérieux (4,7%), Technip Energies (4,6%) et Casino (3,7%) pour les plus significatives. A l’inverse, les baisses sont nombreuses et de taille : Faurecia (-12,9%), OVHCloud (-9,4%), Solutions 30 (-9%), Schneider Electric (-7,3%), Maisons du Monde (-7,1%)… Voici nos conseils de la semaine. Nos conseil sur 20 actions Arcelormittal  Le fabricant d'acier a réalisé un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 5,16 milliards de dollars au deuxième trimestre, très légèrement supérieur à celui des trois premiers mois de l'exercice (5,08 milliards). Mais les investisseurs se détournent d'Arcelormittal, redoutant une forte dégradation de sa profitabilité. Nous restons neutres sur le titre, qui se traite seulement 1,8 fois le résultat net escompté en 2022. Conservez Axa  Après le recentrage sur l'assurance prévoyance et santé au détriment de l’assurance vie et le Cliquez ici pour lire la suite