Marchés français ouverture 2 h 29 min

Crash en Iran : 2 missiles ont abattu l’avion d’Ukrainian Airlines

Nouvelles révélations sur le récent crash de l'avion de la compagnie Ukrainian International Airlines en Iran. L'avion civil ukrainien abattu le 8 janvier a été atteint par deux missiles tirés depuis une base militaire près de Téhéran, selon de nouvelles images vidéos publiées mardi par le New York Times. Ces images, tirées d'une caméra de vidéo-surveillance et filmées par un téléphone portable, montrent la trajectoire d'un objet brillant dans la nuit, puis une explosion dans le ciel après près de 20 secondes.

Un second objet lumineux est lancé dix secondes plus tard du même endroit, dans la même direction, et explose dix secondes après. Une minute plus tard, une boule de feu apparaît brièvement en haut de l'écran. Le New York Times encadre dans sa vidéo ce qu'il présente comme les deux missiles et comme le Boeing de la compagnie ukrainienne International Airlines, qui s'est écrasé peu après son décollage, faisant 176 morts. Ces images sont "vérifiées", souligne le quotidien américain. Elles expliquent "pourquoi le transpondeur de l'appareil a cessé de fonctionner quelques secondes avant d'avoir été atteint par un second missile", et que l'appareil a réussi à changer de trajectoire pour revenir vers l'aéroport avant de s'écraser.

>> A lire aussi - L'armée iranienne peut-elle vraiment menacer les États-Unis ?

Elles ont été prises selon le journal par une caméra installée sur le toit d'un immeuble près du village de Bid Kaneh, à 6 km d'une base militaire iranienne. Le village est situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de l'aéroport international de Téhéran. L'annonce du crash a déclenché un mouvement de colère populaire contre le régime iranien, accusé d'avoir nié sa responsabilité avant d'admettre une "erreur humaine".

>> A lire aussi - Arabie saoudite, Iran et Etats-Unis : le prochain conflit en approche ?

La catastrophe aérienne est survenue en plein pic des tensions entre Téhéran et Washington après la mort de Qassem Soleimani, un important général iranien

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Édouard Philippe épinglé sur la gestion d'une association au Havre
La croissance de la France devrait bien résister aux grèves, selon la Banque de France
Demande de bourse étudiante : top départ pour la rentrée 2020/2021, voici comment procéder
Si, les clubs de foot vont bien payer moins de charges grâce à la réforme des retraites
Redressement fiscal annulé pour Vincent Bolloré sur les prestations d’Alain Minc et de René Ricol