La bourse ferme dans 7 h 30 min

Crash d'un Boeing 737 en Iran : l'avion abattu par erreur par un missile iranien ?

Crash d'un Boeing 737 en Iran : l'avion abattu par erreur par un missile iranien ?

Le plus grand mystère continue d'entourer la cause du crash du Boeing 737 d'Ukraine International Airlines en Iran. Avant ce drame, qui a provoqué la mort de 176 personnes - majoritairement irano-canadiennes -, l'avion avait fait demi-tour après un "problème" d'origine encore indéterminée, selon les premiers éléments de l'enquête iranienne. En Ukraine, le président Volodymyr Zelensky a décrété un deuil national pour la journée de jeudi. "La priorité pour l'Ukraine est d'établir les causes de cette catastrophe", alors que 45 experts ukrainiens sont à Téhéran pour participer à l'enquête.

Serguiï Danylov, secrétaire du Conseil ukrainien de sécurité et de défense a déclaré que Kiev étudiait sept thèses du crash parmi lesquelles celle d'un tir de missile, d'un attentat ou d'un problème technique. "Nous examinons minutieusement toutes les thèses, il y en a sept", a-t-i dit à l'AFP. Pour l'instant, "aucune n'est prioritaire", selon lui. Le vol PS752 d'UIA a disparu des écrans radars après deux minutes de vol. L'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO) dit que "le pilote n'a transmis aucun message radio [indiquant] des circonstances inhabituelles".

>> A lire aussi - L'armée iranienne peut-elle vraiment menacer les États-Unis ?

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé jeudi que plusieurs sources de renseignement, y compris canadiennes, indiquent que le Boeing 737 qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran a été "abattu par un missile iranien sol-air". "Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services" qui "indiquent que l'avion a été abattu par un missile sol-air iranien. Ce n'était peut-être pas intentionnel", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Comme il l'avait fait la veille, le Premier ministre canadien a estimé que ces derniers développements "renforcent la nécessité d'une enquête approfondie dans cette affaire". "Comme je l'ai dit hier, les Canadiens ont des questions et ils méritent des réponses",

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le joli pactole que 28.000 communes vont toucher grâce à Airbnb
La SNCF et la RATP vont-elles basculer dans le rouge à cause des grèves ?
PSA Peugeot-Citroën, économies massives en vue pour le géant de l’auto : le conseil Bourse du jour
Bitcoin, une nouvelle valeur refuge dans les pas de l’or ?
Assurance vie : notre comparatif des taux 2019 des fonds euros, contrat par contrat