Crédits immobiliers : la baisse des taux n’empêche pas l’érosion du marché

Vertigineux. En 2012, le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a chuté de plus de 26%, selon l’Observatoire Crédit logement/CSA. Par rapport à l’année 2011, c’est 40 milliards d’euros de moins qui ainsi ont été prêtés aux particuliers.

La crise économique et la montée du chômage ont bien sûr rogné le pouvoir d’achat des potentiels acheteurs, incitant nombre d’entre eux à reporter leur projet. Sans compter que l’arrêt du Prêt à taux zéro dans l’ancien a aussi pesé sur leurs finances.

Par ailleurs, les banques ont longtemps durci leurs conditions de crédits avant de lâcher un peu de lest en fin d’année.

Paradoxalement, il n’a jamais été aussi intéressant d’emprunter. Alors qu’ils étaient déjà tombés à un plus bas historique à 3,23% , les taux moyens des crédits immobiliers ont continué de baisser ces dernières semaines, pour s’afficher à 3,19%.

Retrouvez cet article sur capital.fr