Publicité
La bourse ferme dans 6 h 38 min
  • CAC 40

    7 616,46
    -5,56 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,56
    +21,12 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 404,00
    +9,30 (+0,39 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 561,26
    -156,36 (-0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,20
    -3,06 (-0,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,95
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 529,62
    +122,55 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    8 178,61
    -20,17 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    39 594,39
    -4,61 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 469,36
    -166,52 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2924
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Crédit immobilier : les taux vont-ils enfin baisser en 2024 ?

Getty / kolderal

Mais où s'arrêteront ils ? Depuis le début de l’année 2022, les taux de crédit immobilier n’en finissent plus de flamber. Si bien qu’ils atteignent désormais 4,05% en moyenne pour les emprunts sur 20 ans, selon le courtier Vousfinancer. Soit une hausse d'environ 3 points en seulement 18 mois. Cette envolée des taux, qui complique considérablement l’accès au crédit pour les ménages, est en grande partie responsable de la crise du logement qui touche le pays depuis plusieurs mois. La situation des emprunteurs va-t-elle s'améliorer en 2024 ? Les taux vont-ils enfin baisser l’année prochaine ? Éléments de réponse.

Pour rappel, cette flambée des taux de crédit immobilier s’explique principalement par les décisions de la Banque centrale européenne (BCE) d’augmenter régulièrement ses taux directeurs pour endiguer l’inflation. Depuis le début de l’année 2022, la BCE a ainsi rehaussé à neuf reprises son taux de refinancement (l’un des trois taux directeurs), qui rémunère les dépôts des établissements financiers auprès de la banque centrale. Conséquence : le coût de l’argent augmente pour les établissements bancaires, qui n’ont d’autre choix que de répercuter cette hausse en augmentant les taux de crédit.

Et malheureusement pour les emprunteurs, les taux de crédit immobilier devraient continuer de grimper dans les prochaines semaines. La Banque centrale européenne (BCE) pourrait en effet annoncer une nouvelle hausse de ses taux directeurs, probablement de 25 points de base (0,25 point), (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite