Publicité
Marchés français ouverture 6 h 59 min
  • Dow Jones

    37 775,38
    +22,07 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 601,50
    -81,87 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0645
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 670,95
    +2 100,29 (+3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 310,99
    +425,46 (+48,05 %)
     
  • S&P 500

    5 011,12
    -11,09 (-0,22 %)
     

Crédit immobilier : les régions où les banques demandent les plus gros apports

Charles Thompson / Pixabay

En 2023, le nombre de transactions immobilières s’est écroulé. Seulement 875 000 ventes ont été enregistrées dans les études de notaires, contre 1,115 million en 2022. Une chute pareille n’avait jamais été enregistrée depuis près de 50 ans. La principale raison de cette dégringolade est simple : le coût du crédit s’est envolé. Il a ainsi pratiquement été multiplié par 4, amputant le pouvoir d’achat des emprunteurs de près de 20% en seulement un an.

Comparez plutôt : avec un salaire de 2 500 euros net, un ménage pouvait emprunter 206 000 euros sur 25 ans - et un taux à 1,5% - en 2022, contre 156 000 euros en 2023, et avec un taux de 4%. Or, en parallèle, les prix des logements ont à peine baissé de 2% en 2023, à l’échelle nationale. Certainement pas suffisamment pour compenser la perte de pouvoir d’achat liée à la hausse des taux.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’assurance de prêt immobilier

Dans un tel contexte, les emprunteurs n’ont pu choisir qu’entre deux options pour acquérir leur logement. Soit allonger au maximum la durée de leur prêt, pour obtenir une somme plus conséquente de leur banque. Soit payer une partie importante du logement avec un apport personnel, pour diminuer le coût du crédit. Et c’est ainsi que de nombreux candidats à l’achat immobilier ont privilégié la deuxième option.

PUBLICITÉ

D’après une étude publiée mardi 20 février par le courtier MeilleurTaux, l’apport personnel a explosé depuis deux ans. L’apport médian mobilisé par les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : où peut-on encore acheter un bien en Île-de-France avec le revenu médian ?
Immobilier : voici la surface que vous pouvez acheter avec un Smic dans 20 grandes villes
Immobilier : devenir propriétaire en touchant le Smic, c’est possible… à Mulhouse !
Immobilier neuf : comment faire une demande de prêt ?
Immobilier : cette commune propose des thérapies de couple pour réduire la demande de logements sociaux