Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 378,02
    +387,70 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,90
    +50,00 (+3,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Crédit immobilier : pouvez-vous espérer une baisse des taux en août ?

Crédit immobilier : pouvez-vous espérer une baisse des taux en août ?

C’est habituellement une période assez calme pour les banques sur le front du crédit immobilier. «Elles profitent du mois d’août pour traiter le stock de dossiers car le flux de demande se tarit. Cela leur permet d’arriver en septembre à jour», explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. Et pour être sûr de ne pas être submergées durant ce mois, elles ont une habitude : «Classiquement, elles procèdent à des petites hausses de taux en juillet, avant de les stabiliser en août. Cela leur permet de calmer le jeu», poursuit Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

Mais cette année, les choses sont différentes. Les banques, à la recherche de clients après deux années continues de hausses des taux, sont très volontaristes. «Il est tout à fait possible que les comités des établissements se réunissent fin juillet ou début août pour un mouvement de taux», assure Cécile Roquelaure. Selon les courtiers, la moitié des barèmes des banques sont en baisse de 0,05 à 0,15 point en juillet, preuve qu’elles veulent continuer à prêter, même en août.

Et les délais de traitement de votre dossier ne devraient pas être plus longs qu’à l’accoutumée, selon les intermédiaires du crédit. «Les banques sont loin de crouler sous les dossiers», confie l’un d’entre eux. Au contraire, beaucoup d’établissements ont mis en place des dispositifs pour attirer les primo-accédants. Par exemple, le LCL commercialise «Solution projet immo», un prêt à 0%, plafonné à 20 000 euros, destiné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Frais d’agence immobilière : bientôt une mauvaise nouvelle pour les locataires ?
Résidences secondaires : pourquoi c'est le bon moment pour négocier des baisses de prix
Immobilier : cette clause insolite qui peut faire annuler une vente si la gauche ou le RN arrive au pouvoir
Quelles villes privilégier pour élever ses enfants en petite couronne de Paris ?
Immobilier : les impressionnantes ristournes que réussissent à négocier les acheteurs