La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 044,99
    -155,68 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 901,60
    -150,74 (-1,07 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2038
    +0,0058 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 713,99
    -805,63 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 236,30
    -62,66 (-4,82 %)
     
  • S&P 500

    4 163,63
    -21,84 (-0,52 %)
     

Crédit immobilier : mais pourquoi les taux bas handicapent-ils les emprunteurs modestes ?

·1 min de lecture

2,52% entre 10 et 20 ans, et 2,60% pour les durées de 20 ans et plus. Non, nous ne parlons pas ici des taux moyens constatés sur le marché du crédit immobilier, mais bien des taux maximums auxquels peuvent emprunter les ménages pour le deuxième trimestre 2021. Ce mécanisme d’usure, mis en place par la Banque de France, joue le rôle de pare-feu contre le surendettement des ménages. Il correspond au plafond du taux effectif annuel global (TAEG), l’indicateur de référence pour les prêts immobiliers. Il comprend les intérêts du prêt, l’assurance de crédit, mais aussi les frais de dossiers, de garantie et éventuellement ceux de courtage.

C'est donc un indicateur “tout compris”, bien plus riche que le taux du prêt, et au-delà duquel les banques ont tout simplement interdiction de prêter. Son mode de calcul est simple : les taux moyens pratiqués par les banques sur le trimestre précédent, majorés d’un tiers. “Depuis la fin de l’année 2020, les taux ont retrouvé leur niveau historiquement bas de fin 2019... Les banques cherchant toutes à financer les meilleurs profils (...),

ceux-ci bénéficient ainsi de taux très attractifs et même de décotes (sur les) taux qui sont de nouveau au plus bas et se répercutent sur les taux d’usure”, explique Sandrine Allonier, directrice des études et porte-parole du courtier Vousfinancer.

Depuis plusieurs mois, la chute des taux d’usure est nette. Entre janvier et mars, l’usure sur les prêts de plus de 20 ans, la durée la plus répandue, avait atteint 2,67%. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ces régions où l’on peut encore négocier de fortes ristournes sur les maisons
Immobilier : ce nouveau motif pour annuler une vente en milieu rural
Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier
Les premiers logements à 5.000 euros du m² de la Ville de Paris disponibles dès mardi
Immobilier : le boom des achats de maisons dans les villes moyennes