Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    +0,0057 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 805,15
    -997,70 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Crédit immobilier : les perdants et les gagnants de la crise

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
crédit immobilier
crédit immobilier

« C’est là que le bât blesse. La production de prêts a chuté de 20% depuis janvier ». Pour Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux, interviewée par Le Parisien, c’est la conséquence des tours de vis successifs décidés par le ministère de l’Economie et la Banque de France. Depuis fin 2019, le Haut conseil de stabilité financière, où siègent ces deux instances, interfère dans la politique commerciale des banques et des courtiers pour qu’ils veillent à limiter l’endettement des Français. Ses recommandations – notamment de plafonner à 35% le taux d’endettement – vont, qui plus est, devenir contraignantes à l’été 2021, écrivait fin janvier le HCSF.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Banque : pourquoi votre conseiller est au bord de la crise de nerf
- Banque : une arnaque sophistiquée oblige N26 à réagir
- Assurance vie : l'immobilier sauve les meubles