Marchés français ouverture 1 h 33 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 859,23
    +848,30 (+3,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1902
    -0,0023 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 474,54
    -14,46 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    27 562,64
    -1 253,25 (-4,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    788,65
    -61,69 (-7,25 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Crédit immobilier : de nouvelles contraintes pour les banques dès cet été ?

·1 min de lecture

Avec des taux de crédits toujours aussi bas, le marché de l'immobilier se porte comme un charme. "Nous répondons à un nombre de demandes hallucinant depuis cinq mois", affirme un courtier auprès des Échos. Mais cette tendance pourrait bientôt être freinée. Selon les informations du quotidien spécialisé, jeudi 10 juin, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), qui se réunira mardi 15 juin, pourrait rendre contraignant l'encadrement des conditions d'octroi des prêts fixé par les autorités. "Ce sera le sujet crucial de la réunion", affirme une source proche du dossier.

Fin 2019, les autorités avaient haussé le ton face aux dérapages des banques en matière d'octroi de crédit immobilier. Le HCSF avait alors fixé à 33% le taux d'endettement maximum et à 25 ans la durée maximale d'un prêt immobilier. Les professionnels du secteur s'étaient alors alarmés du risque d'exclusion de nombreux ménages, plus modestes.

>> A lire aussi - Crédit immobilier : emprunter après 55 ans, c’est possible, mais à quelques conditions

En raison de la pandémie, fin 2020, le HCSF avait légèrement revu sa copie en relevant le taux d'endettement autorisé pour prétendre à un prêt à 35% et la durée maximum à 27 ans, mais seulement en cas d'achat d'un bien neuf. Mais il s'agissait encore que de recommandations. Le gouvernement et la Banque de France veulent désormais les graver dans le marbre pour pouvoir contraindre les banques qui continuent d'octroyer des prêts à des particuliers non éligibles. "La méthode (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Loyers : ces villes où les biens meublés sont moins chers que les non-meublés
Copropriété : pourquoi de nombreuses AG vont encore devoir se tenir à distance
La date de fin des chaudières au fioul est reportée
Immobilier : pourquoi les villes moyennes deviennent si attractives ?
Immobilier neuf : ces stations balnéaires où l’on trouve les 3-pièces les moins chers

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles