Marchés français ouverture 2 h 6 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 120,89
    -162,14 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0352
    -0,0053 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    17 158,64
    -414,94 (-2,36 %)
     
  • BTC-EUR

    15 628,49
    -491,21 (-3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,04
    -3,61 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Crédit immobilier : nouvelle hausse brutale des taux en octobre

Klaus Vedfelt - Getty Images

La joie aura été de courte durée. La Banque de France a annoncé il y a quelques jours une hausse du taux d’usure applicable au 1er octobre, ce plafond au-delà duquel les banques ont interdiction de prêter. Il est ainsi fixé à 3,05% pour les crédits immobiliers de plus de 20 ans - soit 48 points de hausse par rapport au dernier trimestre - et à 3,03% pour ceux de moins de 20 ans - 43 points d’augmentation. De quoi soulager les ménages dont les dossiers ont été très souvent retoqués ces derniers mois du fait de cette réglementation.

L’éclaircie laisse cependant déjà place à des nuages noirs. D’après les grilles de taux dont ont pris connaissance les courtiers, les banques affichent de sacrées hausses de taux pour octobre. “Comme on pouvait s’y attendre, dans le sillage de la remontée des taux d’usure, les banques ont remonté significativement leurs taux de crédit jusqu’à 0,40 point même pour l’une d’entre elles !”, souligne dans un communiqué Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. Les taux moyens atteignent ainsi 1,7% sur 15 ans, 1,9% sur 20 ans et 2,10% sur 25 ans. “De plus en plus de banques affichent désormais des taux supérieurs à 2% sur toutes les durées”, poursuit-elle. Des niveaux comparables à l’été 2016, une époque où les taux d’usure avoisinaient cependant les 4%.

Une tendance confirmée par Meilleurtaux. Chez ce courtier, les taux devraient aussi afficher une augmentation pouvant atteindre 40 points chez les banques ayant eu la main douce ces derniers (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les départements où la hausse des prix ralentit en Ile-de-France
Pourquoi une Parisienne qui avait loué son appartement plus de 120 jours a gagné en justice
Rénovation énergétique : un projet de budget encore trop loin des enjeux
Immobilier : est-il intéressant d'acheter à Lyon et dans sa périphérie ?
Investissement locatif : voici les 12 villes les plus rentables