La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1851
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 684,77
    +1 368,10 (+4,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,33
    +8,40 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Crédit immobilier : le gouvernement veut-il freiner l’accession à la propriété ?

·1 min de lecture

La menace est brandie : le Haut conseil de stabilité financière, autorité de régulation des crédits présidée par le ministre de l’Economie, pourrait bien restreindre encore l’accès au crédit immobilier pour les ménages. Cette instance, inconnue du grand public avant qu’elle ne rende un avis en novembre 2019 visant à recommander aux banques de limiter la distribution des crédits, a fini par assouplir ses oukases au début de 2021... Il reste que les nouvelles règles vont s’imposer en juillet prochain comme des obligations réglementaires, et qu’aucune souplesse ne sera tolérée. Rappelons les critères actuels : un taux d’endettement maximum de 33%, pouvant aller jusqu’à 35% pour l’achat d’un logement neuf, une durée maximum de crédit de 25 ans et un apport personnel significatif. En outre, les établissements peuvent de façon discrétionnaire et justifiée prendre des libertés avec ces critères pour 15% de leur production.

Le HCSF voudrait aller plus loin, et non seulement sanctionner les banques qui enfreignent ces règles, mais aussi durcir les critères. La raison alléguée consiste à protéger tant les banques contre les défauts de paiement d’emprunteurs fragilisés par la crise que les emprunteurs au profil tangent contre le risque de se mettre dans un mauvais pas. Cette réflexion intervient alors que les taux d’intérêt sont à un niveau plus bas que jamais, accessibles en tout cas à une partie majeure des ménages prétendant à un crédit. Et si le gouvernement utilisait le HCSF à d’autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : les difficultés que rencontrent encore les emprunteurs pour changer d’assurance
Rénovation énergétique : les petits travaux sont souvent peu économes… voici à quoi vous attendre
Immobilier : les écarts de loyers entre meublé et non meublé dans 40 villes
Londres : une piscine incroyable entre deux immeubles, mais pas pour tout le monde
Rénovation énergétique : pourquoi MaPrimeRénov’ peine à décoller en copropriété

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles