Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 775,71
    -2,39 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    17 838,13
    -18,89 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0742
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 062,00
    -1 352,55 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 322,66
    -66,74 (-4,80 %)
     
  • S&P 500

    5 479,18
    +5,95 (+0,11 %)
     

Crédit immobilier : faut-il acheter dès juillet ou encore attendre ?

Crédit immobilier : faut-il acheter dès juillet ou encore attendre ?

Le coup d’accélérateur qu’il fallait ? Sur fonds de reflux de l’inflation en zone euro - 2,6% en mai, un niveau proche de l’objectif de 2% de la BCE -, la Banque centrale européenne a abaissé ses taux directeurs de 0,25 point ce jeudi 6 juin. Le taux de refinancement des banques est désormais fixé à 4,25%, et celui des dépôts à 3,75%. Une annonce immédiatement saluée par le ministre français du Logement, Guillaume Kasbarian, sur le réseau X, qualifiant cette décision de «bonne nouvelle pour tous les Français qui souhaitent acheter un logement, faire construire ou réaliser des travaux de rénovation».

L’ancien député d’Eure-et-Loir ne s’y trompe pas. Il sait qu’aujourd’hui, les taux pratiqués par les banques, bien qu’en diminution depuis janvier, constituent l’un des principaux freins à l’accession, tout comme les niveaux des prix immobiliers. Pour rappel, un ménage ne peut pas, sauf exception, consacrer plus de 35% de ses revenus nets avant impôt au remboursement d’une mensualité de crédit. Avec ce desserrement des taux, les établissements de crédit seront amenés à payer des intérêts moins élevés pour obtenir des liquidités auprès de la BCE, ce qui leur permettra de distribuer des crédits immobiliers à moindre coût.

Le cycle baissier entamé par la Banque centrale européenne doit-il donc vous pousser dès maintenant à déposer un dossier de prêt auprès de votre banque ? Tout dépendra du calendrier de l’instance européenne. Si les analystes anticipent une ou deux baisses de taux supplémentaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l'immobilier à Saint-Quentin en juin 2024 : les indices à l'achat
Prix de l'immobilier à Grasse en juin 2024 : les indices à l'achat et à la location
Prix de l'immobilier à Nice en juin 2024 : les indices à l'achat et à la location
Prix de l'immobilier à Narbonne en juin 2024 : les indices à l'achat et à la location
Prix de l'immobilier à Cagnes-sur-Mer en juin 2024 : les indices à l'achat