Publicité
Marchés français ouverture 8 h 48 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 037,55
    +905,99 (+1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 497,18
    +12,98 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Crédit immobilier : une bonne et une mauvaise nouvelle pour votre prêt avec le nouveau taux d'usure

taux d'usure avril - © Davide Angelini - stock.adobe.com
taux d'usure avril - © Davide Angelini - stock.adobe.com

Bonne nouvelle pour les emprunteurs : le taux d'usure est désormais fixé à 4,24% pour les crédits immobiliers d'une durée de 20 ans et plus, et 4,09% pour les prêts entre 10 et 20 ans. Seul le taux d'usure pour les prêts inférieurs à 10 ans reste sous la barre des 4% (3,72%).

Pour rappel, le taux d'usure est le taux maximum « tout compris » (assurance et frais bancaires inclus) au-dessus duquel la banque ne peut pas prêter. Depuis le 1er février, et jusqu'au 1er juillet, son calcul est renouvelé tous les mois.

Jusqu'ici, la Banque de France se basait sur la moyenne des taux de crédit (en prenant le TAEG, le taux « tout compris » du crédit) des 3 derniers mois et la majorait d'un tiers pour fixer le taux d'usure du trimestre suivant. Une méthode qui ne fonctionnait plus, alors que les taux de crédit immobilier augmentaient, depuis un an, bien plus rapidement que le taux d'usure.

Un taux d'usure en phase avec les taux de crédit

« Le taux d'usure, sauf dans de très rares cas, n'est plus un problème pour les emprunteurs, confirme Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Désormais, le taux d'usure monte en parallèle des taux de crédit. »

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Pourquoi vos relevés de compte bancaire sont incompréhensibles
- Arnaque aux abonnements : comment stopper un paiement régulier par carte bancaire ?
- Carte bancaire : 3 conseils pour éviter les arnaques aux abonnements cachés