Marchés français ouverture 8 h 42 min

Crédit immobilier : ces banques qui augmentent leurs frais de dossiers en 2020

Avec des taux de crédit à l’habitat au plus bas, mais aussi un gel des tarifs encore actifs pour cette année 2019, on pouvait s’attendre à ce que certains frais bancaires augmentent au 1er janvier. Et d’après les plaquettes des grandes banques nationales que Capital a consulté, la chose est bien confirmée puisque 2 établissements sur 5 ont déjà augmenté leurs tarifs : BNP et HSBC. La Banque postale et la Société générale, ont de leur côté gelé leurs tarifs. Seuls LCL n’a pas encore mis à jour sa grille tarifaire, la version actuelle étabt valable jusqu’à avril 2020.

Les frais de dossier, montant dont doit s’acquitter tout emprunteur, ne sont pas anodins puisqu’ils font directement varier le coût total de votre crédit et sont donc inclus dans le taux annuel effectif global (TAEG), cette donnée essentielle que la banque doit mentionner dans son offre de prêt et qui détermine la somme que vous devez rembourser chaque année. Les frais de dossiers sont calculés sur la base du montant emprunté et tournent en général autour de 1% du capital. Un emprunt de 200.000 euros sera ainsi soumis à environ 2.000 euros de frais. Sur ce paramètre, aucune peur à avoir, aucune banque n’a touché à ce pourcentage. En revanche, les établissements jouent sur deux autre paramètres plus discrets...

>> A lire aussi - Crédit immobilier : prenez garde à ces prêts "simplifiés" qui peuvent se révéler très chers

Ainsi, la plupart des banques bornent ces frais. C’est-à-dire qu’elles leur accolent un montant plancher et plafond. Le plancher, ce montant que devrez débourser quel que soit votre emprunt, varie sensiblement d’un établissement à l’autre. S’il s’élève à seulement 100 euros chez la Banque postale (stable par rapport à 2019), il atteint 700 euros chez LCL (en attendant la nouvelle grille d’avril 2020). Aussi plus ce montant est élevé, plus les petits emprunteurs sont pénalisés. BNP Paribas a ainsi relevé ce montant plancher de 400 à 500 euros pour dégager davantage de marge sur les crédits qu’elle

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : attention, les banques durcissent les conditions
Crédit immobilier : prenez garde à ces prêts "simplifiés" qui peuvent se révéler très chers
Crédit immobilier : les entourloupes des banques pour vous empêcher de changer d’assurance
Banque : ces frais et tarifs bien partis pour grimper en 2020
Crédit immobilier : les taux sont légèrement remontés en septembre