La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 947,32
    +1 065,79 (+2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Crédit immobilier : votre assurance emprunteur pèse maintenant plus lourd que vos intérêts… voici comment réduire la facture

·2 min de lecture

Les planchers sont en passe d’être dépassés. En février, les taux des crédits immobiliers sont de nouveau en baisse par rapport au mois précédent. “Les banques pratiquent en ce moment des taux inférieurs aux plus bas historiques de décembre 2019", déclare Pierre Chapon, président du courtier Pretto. A 0,82% sur 15 ans, 1,02% sur 20 ans et 1,28% sur 25 ans moyenne, le courtier Meilleurtaux confirme : les records sont “pulvérisés”. Pour les crédits datant de plusieurs années, les taux méritent donc d’être renégociés. Mais une autre variable mérite tout autant, voire davantage, d’être scrutée : celle de l’assurance emprunteur. Cette dernière couvre tous les problèmes de santé pouvant entraver le remboursement d’un crédit à l’habitat. Elle prend alors en charge les mensualités à la place de l’emprunteur. Mais les cotisations qui l’accompagnent représentent dorénavant plus de la moitié du coût du crédit, et ce pour de nombreux profils.

Car si les intérêts versés à la banque pendant le remboursement dépendent directement des revenus de l’emprunteur - ainsi que de la politique monétaire européenne -, les tarifs de l’assurance emprunteur ne suivent pas les mêmes cours. Ils dépendent avant tout de l’état de santé du client, l’assurance de prêt étant un contrat lié au souscripteur. Ainsi, que les taux soient élevés ou faibles, assurer son emprunt engendre le même coût. Plus les taux de crédit sont faibles, plus la part de l’assurance est donc prépondérante. En témoignent les simulations réalisées par le courtier en assurance emprunteur Magnolia.fr.

>> Notre service - Trouvez le crédit immobilier le moins cher grâce à notre comparateur

Trois profils d’emprunteurs ont été retenus. Tous ces ménages sont en bonne santé, et n'exercent pas de métier à risque. Pour chacun, l’âge du ménage, la durée et le montant de l’emprunt ont été modifiés. Par souci de simplification, ont été écartés les frais de dossier et de garantie. Seul le coût des intérêts a été pris en compte. Ce tableau permet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbnb : qu’est-ce que je risque si je sous-loue mon logement social ?
Immobilier : comment expulser un ami qui ne veut pas quitter le logement que je lui ai prêté ?
Taxe foncière, ravalement de façade, charges de copro…la check-list de ce qu’il vous faut vérifier avant d’acheter
L’immobilier, une réponse forte aux attentes des jeunes
Crédit-bail immobilier : fonctionnement et fiscalité