Publicité
La bourse ferme dans 7 h 21 min
  • CAC 40

    8 022,19
    +40,68 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 935,38
    +21,25 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 392,40
    +4,00 (+0,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 268,65
    -2 156,70 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,51 (-0,62 %)
     
  • DAX

    17 811,99
    +41,97 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 891,49
    +43,50 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 404,47
    +152,63 (+0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2471
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Crédit immobilier : 4 chiffres qui confirment l’embellie pour les emprunteurs

OceanProd/Adobe Stock

Des taux en baisse et des banques qui entrent de nouveau en compétition pour obtenir des clients : les emprunteurs ont de quoi se réjouir. Et c’est sans compter l'initiative du député Lionel Causse, qui vient de déposer une proposition de loi visant notamment à permettre aux banques de s’affranchir de la règle d’endettement plafonnant la capacité d’emprunt des ménages les plus aisés. Autant de bonnes nouvelles qui se traduisent concrètement dans l’obtention d’un crédit immobilier. Lors d’une conférence de presse organisée ce 19 mars, le courtier Meilleurtaux a ainsi tiré un premier bilan de l’éclaircie dont profitent les emprunteurs. Illustration en quatre chiffres.

Force est de constater que les Français ont retrouvé de l’optimisme. Meilleurtaux enregistre une vraie reprise des demandes de financement. Plus de 30 000 dossiers ont été ouverts en février 2024, contre seulement 18 000 en décembre, mois où les taux ont atteint leur apogée. Une embellie qui ne doit pas faire oublier la fragilité de la situation actuelle : les volumes de dossiers reçus sont encore inférieurs de 35% à ceux comptabilisés en mars 2023.

Depuis le point haut de décembre, les taux des crédits baissent. «En mars, plus de 7 barèmes sur 10 s’affichent en dessous de 4,30% sur 20 ans», a expliqué Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux, ce 19 mars. Mieux : un tiers d’entre elles se positionnent sous la barre de 4,10%. Pour rappel, en fin d’année 2023, 60% d’entre elles affichaient un taux supérieur à 4,30%. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prêt immobilier sans apport
Architecture : ces projets exceptionnels récompensés par les MIPIM Awards 2024
Rénovation : bientôt un nouveau prêt pour les travaux dans les copropriétés
Immobilier : pourquoi les acheteurs vont reprendre la main
Immobilier : voici la rue la plus chère de France