La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 291,92
    -262,81 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Crédit d'impôt pour un abonnement à la presse : ce n'est plus pour tout le monde

presse
presse

Nouvelle modification pour le crédit d'impôt pour l'abonnement à un titre de presse. Jusqu'ici valable une seule fois par foyer depuis le 9 mai 2021 et jusqu'au 31 décembre 2023, cette mesure offrait, sans conditions de revenus, la possibilité de se voir rembourser 30% du montant de l'abonnement annuel pour une première souscription à un titre de presse quotidien, hebdo, mensuel ou trimestriel. Les abonnement digitaux pour les titres de presse en ligne entrent également dans la liste.

Un crédit soumis à conditions de revenus

Pour réclamer ce crédit d'impôt, il faut cocher la case 7PA, « premier abonnement à la presse d'information politique et générale » de la déclaration de revenus . Les personnes faisant cette demande doivent en revanche fournir un reçu, qui doit être conservé en cas de contrôle.

Mais le gouvernement a décidé de resserrer la vis, notamment sur les conditions d'obtention de ce crédit d'impôt. Ainsi, pour les abonnements souscrits à compter du 13 juin 2022, le crédit sera soumis à conditions de ressources (pas plus de 24 000 euros de RFR pour une part de quotient familial).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Prêt immobilier : ces prêts annexes qui peuvent réduire le coût de votre crédit
- Visa Premier ou Gold Mastercard gratuite : ces banques en ligne où elle coûte 0 euro
- Arnaque au faux conseiller bancaire : un couple se fait voler 15 000 euros en un coup de fil

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles