La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9820
    +0,0081 (+0,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 842,89
    -342,04 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,40
    -1,58 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     

Crédit d’impôt : bonne nouvelle pour les gardes d’enfants de plus de six ans

La mise en place de la mensualisation du crédit d’impôt gagne du terrain.

Réservé depuis le début de l’année 2022 aux foyers qui ont recours à un salarié pour des activités éligibles au chèque emploi service universel (Cesu) hors garde d’enfant, le crédit d’impôt instantané (ou «Cesu Avance immédiate») est désormais ouvert aux ménages qui emploient une nounou pour la garde de leurs enfants âgés de plus de six ans.

Cette mesure va considérablement améliorer le pouvoir d’achat des familles qui n’auront plus à attendre plusieurs mois pour profiter du crédit d’impôt qui leur est accordé en contrepartie de l’emploi d’un salarié à domicile.

Combien allez-vous économiser chaque mois ?

L’enjeu est de taille pour le budget des ménages puisque le crédit d’impôt concernant le service à la personne représente 50% des frais engagées (salaires et charges sociales), dans la limite d’un plafond de dépenses fixé à 12.000 euros pour un couple (15.000 euros la première année), soit un gain fiscal pouvant atteindre 6.000 euros par an pour un couple.

Prenons l’exemple d’un couple qui emploie une nounou certains soirs de la semaine pour faire garder leur fils de dix ans. En déclarant via le Cesu, le couple se voit prélever 450 euros par mois, cotisations sociales comprises (fixées à 150 euros par mois). Avec Cesu+ et en activant le Cesu Avance immédiate, l’avantage fiscal de 225 euros (50% x 450 euros) sera automatiquement déduit du salaire à verser, soit une économie immédiate de 225 euros.

Comment profiter du crédit d’impôt Cliquez ici pour lire la suite