La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1851
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 764,76
    +1 471,44 (+4,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,24
    +8,31 (+0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Le Crédit Commercial de France (CCF) va renaître, HSBC France vend sa banque de détail... pour un euro !

·1 min de lecture

HSBC s'apprête à réduire son périmètre ! Le géant bancaire sino-britannique va céder sa banque de détail en France à la banque française My Money Group (filiale du fonds américain Cerberus), qui va acquérir au total 244 points de vente physiques et 3.900 collaborateurs servant environ 800.000 clients en France. Le tout pour un euro symbolique. "Nous allons acheter les encours, les équipes, les dépôts et les clients", a souligné lors d'un point presse Eric Shehadeh, le PDG de My Money Group. Le périmètre concerné ne comprend en revanche pas les activités d'assurance et de gestion d'actifs de HSBC en France, "qui poursuivront ainsi leurs activités existantes et concluraient un accord de distribution avec My Money Group afin de commercialiser leurs produits", est-il encore ajouté.

Dans un communiqué séparé, HSBC a précisé que le transfert de son réseau de détail en France, qui recouvre environ 19 milliards d'euros de prêts, essentiellement immobiliers, et plus de 21 milliards d'euros de dépôts, se fera au prix symbolique d’un euro. Pour HSBC, qui a récemment lancé une vaste réorganisation pour se focaliser sur l'Asie, cette opération va se traduire au total par une perte avant impôts d'environ 1,9 milliard d'euros. L'intégration des activités de détail de HSBC France durera deux ans, a affirmé M. Shehadeh, qui se donne "trois à quatre ans" pour rendre ce réseau à nouveau rentable. En outre, "il n'y aura pas de plan de restructuration, s'il y en a un, avant 2024-2025", a-t-il promis. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vaccin AstraZeneca : l’UE obtiendra moins de doses qu’espéré, tranche la justice
Bourse : pourquoi l’inertie haussière du CAC 40 risque de trébucher
Une série Netflix va raconter la vie de Bernard Tapie, avec Laurent Lafitte
Aéroports de Paris (ADP) : face au projet de baisse des salaires, des centaines de manifestants en colère
Production de drones à hydrogène : Drone Volt s'associe avec ROTH2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles