Crédit Agricole du Morbihan : baisse des résultats en 2012

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
ACA.PA11,380,21

Au 31 décembre 2012, le Produit Net Bancaire de Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité) du Morbihan s'établit à 221,3 Millions d'Euros. Par comparaison avec le 31 décembre 2011, il progresse de 0,8% après retraitement du dividende SAS Rue la Boétie non versé en 2012.

A 134,1 ME, les charges générales d'exploitation sont en hausse de 3,2% après enregistrement des coûts liés au projet de construction d'un nouveau Système d'Information Communautaire au sein du groupe Crédit Agricole, de l'effet de la baisse du taux d'actualisation des engagements sociaux, des conséquences de la Loi Finances sur la Sécurité Sociale et du doublement de la taxe systémique pour les banques.

A 16 ME, le coût du risque diminue de 26,4% par rapport à l'exercice précédent. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) taux de créances douteuses et litigieuses est de 2,6%. La Caisse Régionale maintient sa politique de maîtrise des risques crédits ; la couverture globale des risques sur encours de crédits est de 2,86 % au 31 décembre 2012.

Le Résultat Brut d'Exploitation Social s'établit à 87,2 ME et se replie de 13,3%. Le Résultat Net Social est de 44,6 ME, en repli de 18,4% mais conforme aux prévisions du groupe.

Avec près de 946,2 ME de capitaux propres consolidés (part du Groupe) au 31 décembre 2012, soit +3,2 % en année mobile, la Caisse Régionale affiche une structure financière solide. Le ratio CRD/Bâle 2 est de 15,62% au 30 juin 2012 (14,33% au 31 décembre 2011) pour un minimum réglementaire à 8%.

Le Certificat Coopératif d'Investissement (CCI) du Crédit Agricole Morbihan coté sous le code ISIN FR0000045551, était valorisé à 34,6 Euros au 31 décembre 2012 (34,8 Euros au 31 décembre 2011).

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale du 21 mars 2013 le versement d'un dividende de 2,47 E/titre, soit 7,07% de rendement sur cours moyen 2012.

La Caisse Régionale du Morbihan précise respecter, au 31 décembre 2012, tous les indicateurs de suivi du risque de liquidité. Il s'agit notamment du Coefficient de Liquidité qui s'établit à 153% (pour une norme minimale de 100%), et des limites internes d'endettement à court et à moyen terme.