La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 926,29
    +1 300,25 (+2,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Crédit agricole, Macif, Caisse d'épargne... ces entreprises épinglées sur le télétravail

·2 min de lecture

C'est un sérieux avertissement. Cinquante-deux mises en demeure sur le thème du télétravail ont été prononcées par l'Inspection du travail depuis le mois d'octobre, a fait savoir vendredi 26 février la ministre du Travail, Elisabeth Borne, lors d'une réunion avec des représentants de la banque, de l'assurance et de l'ingénierie conseil.

Parmi les entreprises épinglées dont le nom a été cité, les banques Crédit agricole et Caisse d'épargne, et le groupe d'assurance mutuelle Macif. Elisabeth Borne et le secrétaire d'Etat chargé de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski, avaient déjà rencontré les organisations patronales et syndicales de ces secteurs le 8 février, pointant une "érosion" du recours au télétravail dans leurs réseaux et les encourageant à le mettre davantage en œuvre.

La ministre a réitéré ce message vendredi, chiffres à l'appui, et appelé ses interlocuteurs à "intensifier les efforts", a affirmé le ministère. "Elle a dit que les entreprises qui faisaient l'objet de mises en demeure devaient très rapidement mettre en place des mesures correctives", a ajouté cette source.

>> A lire aussi - Télétravail : votre employeur a-t-il le droit de supprimer les tickets restaurant ?

Selon le ministère, plus de 16.000 contrôles de l'Inspection du travail ont été réalisés depuis le début de l'année, portant notamment sur le respect du télétravail et du protocole sanitaire.

Une analyse détaillée sur 1.300 entreprises montre que "66% de ces entreprises mettent en place le télétravail, dont deux tiers le faisant sur l'ensemble de leurs postes télétravaillables". "Il a été demandé aux autres de renforcer le télétravail", selon le ministère.

Plus ennuyeux, "sur les 34% d'entreprises qui ne mettaient pas en œuvre le télétravail, plus de la moitié avaient des postes télétravaillables. Elles ont fait l'objet de mises en demeure", a précisé cette source. Le ministère continuera d'être vigilant et de signaler d'éventuels manquements aux entreprises du secteur en fonction des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

British Airways, Iberia : perte colossale pour le groupe IAG
Beyond Meat, le géant de la viande vegan, s'associe à plusieurs enseignes de fast-food
Incident sur un Boeing 777 : l'avionneur prévoyait de modifier ses moteurs depuis deux ans
Malgré un plan social, Air France recrute 116 pilotes extérieurs au groupe, le CSE de Hop! s'indigne
Le géant de l'intérim Adecco bascule dans le rouge en 2020