Crédit Agricole Ile de France : baisse de 21,8% du résultat net

Au 30 septembre 2012, le PNB d'activité est stable à 673 Millions d'Euros au Crédit Agricole Ile de France. La marge d'intermédiation ressort en hausse de 6,3% grâce à une bonne maîtrise des coûts de collecte, une certaine restauration des marges crédit, et une couverture adéquate des risques de taux et de liquidité. En revanche, les commissions de services pâtissent des baisses réglementaires dans le domaine des moyens de paiement (-2,1 ME), et de l'aversion des clients aux risques qui entraîne une diminution des commissions liées aux placements financiers. Ces éléments sont compensés en partie par la croissance des commissions liées aux comptes à composer, aux assurances, et aux montages d'opérations financières des clients entreprises.

Le PNB global diminue de 2,2% du fait de la dépréciation des titres SACAM International intervenue au mois de juin.

Les charges de fonctionnement progressant de 5,6%, le RBE baisse de 8,9% à 355 ME. Le coefficient d'exploitation, à 50,1% au 30 septembre 2012, augmente légèrement tout en demeurant de très bon niveau.

Le coût du risque augmente à 42,4 ME (15,7 ME au 30 septembre 2011) du fait de la croissance des provisions individuelles et collectives Bâle II. Le taux de CDL reste toutefois très faible à 1,74%, contre 1,79% au 30 septembre 2011.

La charge d'impôts sur les sociétés est stable. Au final, le résultat net ressort en baisse de 21,8% à 202,4 ME.

Actualités relatives :