La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 658,30
    +886,49 (+3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Crème solaire, pétanque et batailles d'eau : premier week-end de chaleur en Île-de-France

·1 min de lecture

Ils étaient nombreux dimanche à être venus chercher un peu de fraicheur du côté de la base de la loisir de Saint-Quentin en Yvelines. Alors que le mercure dépassait les 30°C. en région parisienne, le lac et les grands arbres offraient un refuge bienvenu. "Je viens histoire de prendre l’air, profiter du soleil et de me dégourdir un peu les jambes. On a eu beaucoup de périodes où l’on restait enfermés à la maison, on a tous des calories à bruler", sourit Philippe au micro d'Europe 1.

Casquette et crème solaire

Mais la majorité a opté pour une activité un peu moins physique et un peu plus relaxante. Casquette vissée sur le crane et crème solaire en poche, Lucien inaugure sa saison de pétanque. "Ça m’avait beaucoup manqué. En deux ans, j’ai perdu quelques bons réflexes de bouliste", confie-t-il. 

 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Sur les pelouses, sous les arbres, de nombreuses nappes de pique-nique sont étendues. "Il fallait quand même un peu d’ombre pour ne pas prendre de coups de soleil", explique un père de famille venu de Dreux. Ses enfants sont en maillot de bain, en pleine bataille d’eau. "Dans le centre-ville, il n’y a pas de grands parcs où on peut s’amuser, être en famille", regrette la mère. Une fraicheur qui a quand même un petit coût, puisqu'il faut payer 5 euros pour accéder à la base nautique. 


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles