La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 963,31
    -278,76 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Crèche People&Baby : une ancienne employée dénonce les conditions de travail

Après le scandale des Ehpad, vers une nouvelle affaire concernant des crèches ? L'ancienne directrice d'un établissement People&Baby en Île-de-France a tenu à témoigner sur les ondes de RMC, mercredi 29 juin, cinq mois après sa démission. Cette ex-dirigeante de crèche explique avoir pris cette décision pour ne pas être "complice de malveillance" envers les enfants. Selon elle, les conditions de travail dans les crèches du groupe mettraient en danger la sécurité des plus petits.

C'est ainsi pour éviter "qu'il y ait d'autres drames", quelques jours après le décès d'un enfant, empoisonné par une employée de crèche à Lyon, que cette ancienne directrice d'établissement a choisi de prendre la parole. "Ils m'ont dégoûtée de mon métier, je ne me reconnaissais plus du tout en tant que professionnelle de la petite enfance", a ainsi expliqué Sophie sur RMC.

L'ex-dirigeante pointe la responsabilité du groupe People&Baby, qui "en demande toujours plus, au détriment de beaucoup d'enfants", et le manque de moyens humains. "Quand on vous demande d'ouvrir votre structure coûte que coûte le lendemain, mais qu'il vous manque la moitié du personnel, alors vous n'avez pas forcément le temps de donner correctement à manger à tous les enfants, des enfants quelques fois ne sont pas changés aussi régulièrement qu'ils devraient l'être", déplore-t-elle.

Des conditions de travail et un manque de personnel qui peuvent parfois mener à un accident ou à un drame. "Parce qu'on est débordés, on ne fait pas attention (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'ancienne ministre Florence Parly bientôt au conseil d'administration d'Air France-KLM ?
Les Etats-Unis ont déjà basculé en récession, selon cette gérante star
Sony lance une nouvelle marque pour les accessoires de jeux vidéo
Doctissimo, Marmiton, Aufeminin... les médias numériques de TF1 cédés à Reworld
Bourse : le CAC 40 emporté par le Nasdaq et le Dow Jones, les Etats-Unis inquiets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles