La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 022,07
    -461,65 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1319
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 055,03
    -1 170,90 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,36
    -24,72 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 513,03
    -53,97 (-1,18 %)
     

Le covoiturage domicile-travail sur la bonne voie

·1 min de lecture

Le sujet de la mobilité est au cœur de la transition écologique. Dans ce domaine, de nombreux progrès restent encore à faire notamment en ce qui concerne les trajets domicile-travail en voiture. Selon l’étude TomTom Traffic Index, les habitants de grandes agglomérations comme Paris passent jusqu’à six jours et six heures par an dans les embouteillages… Rageant, surtout quand on sait que le taux d’occupation d’un véhicule varie selon les sources entre 1,1 et 1,4 personne. La solution du covoiturage quotidien apparaît dès lors évidente, en plus quand elle est organisée par les entreprises ou les collectivités.

La loi d’orientation des mobilités en booster

Le système de covoiturage n’est pas nouveau, « il existait déjà fin XIXe en calèches… » précise Jérémy Lelièvre, chargé d'animation et chef de projets pour Mobicoop. En fait, si des services de covoiturage pour les trajets domicile-travail existent depuis longtemps, c’est la loi d'orientation des mobilités, promulguée fin 2019, qui a donné un vrai coup de boost au secteur. Les collectivités locales peuvent désormais subventionner les déplacements en covoiturage quotidien. « Cela a notamment un intérêt certain dans les zones rurales et périurbaines pour lesquelles la mise en place d’un service de transport en commun n’est pas forcément viable économiquement », souligne Julien Honnart, cofondateur de Klaxit.

Le covoiturage présente un intérêt certain en zones rurales et périurbaines, selon Julien Honnart, président de Klaxit, (en photo à gauche, avec Cyrille Courtière, CTO). © Klaxit
Le covoiturage présente un intérêt certain en zones rurales et périurbaines, selon Julien Honnart, président de Klaxit, (en photo à gauche, avec Cyrille Courtière, CTO). © Klaxit

Concilier intérêts écologique et économique

Concilier intérêts écologique et économique, c’est la clé de l’essor du covoiturage domicile-travail. Selon Julien Honnart « en plus de la peur de l’inconnu, du difficile changement de ses habitudes quotidiennes, l’incertitude quant au trajet retour, la question financière apparaît comme un frein majeur ». Une problématique qui a poussé Klaxit à faire évoluer son modèle économique afin que, pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles