Marchés français ouverture 4 h 24 min
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,24
    +262,42 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 703,15
    +92,50 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    48 310,08
    -327,28 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 546,77
    +110,99 (+7,73 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     

Covid19: Merkel impose son frein d’urgence face à la 3e vague

·2 min de lecture

Dans la lutte contre le Covid19, la chancelière a toujours prôné prudence et fermeté, parfois à rebours des politiques régionales. Depuis le 24 avril, un "frein d’urgence fédéral" s’applique. L’opposition hurle, l’opinion publique applaudit.

Montrer davantage de compassion et imposer une meilleure organisation. C’est le . Si pendant la première, l’– avec un nombre limité de clusters-, elle est désormais frappée de plein fouet par les nouveaux variants.

Le 18 avril, alors que le cap des 80 000 morts venait d’être franchi, une ja été décrétée. La chancelière a assisté à Berlin à une messe, puis à un concert en mémoire des victimes. Dans tout le pays, les habitants ont été invités à mettre une bougie à leur fenêtre.

Convaincue que seule la fermeté permettra de venir à bout de la pandémie, que "le virus ne pardonne pas les demi-mesures" et qu’il faut mettre un terme aux exceptions locales, la chancelière vient d’impulser une loi qui prend le pas sur les initiatives régionales. Un séisme au pays du fédéralisme ! Drastique, le texte a été adopté par le parlement le 22 avril, et est entré en vigueur dans la foulée, hier samedi 24 avril.

Jogging en solo permis jusqu'à minuit

Il prévoit la mise en place pour chaque canton d’un frein d’urgence automatique, aussitôt que les chiffres dérapent. Ainsi lorsque sont enregistrées plus de 100 nouvelles infections pour 100.000 habitants en une semaine, un couvre-feu de nuit s’impose entre 22 heures et 5 heures du matin. Au-delà de 165, les écoles ferment pour reprendre les cours à distance. Sont également devenus obligatoires des tests PCR un jour sur deux pour les entreprises dont les salariés ne peuvent pas télétravailler.

Un diplomate berlinois complète: "Les promenades et jogging en solo restent autorisés jusqu'à minuit. Les contacts sont désormais limités à une personne étrangère au foyer. Les restaurants restent fermés. Et les achats sur rendez-vous dans les magasins ne seront possibles qu'en dessous d'un taux d'incidence de 150."

La nouvelle loi, en vigueur jusqu’au 30 juin, a provoqué de la grogne. D’abord dans le monde du business, qui doit financer et organiser les tests. Ensuite dans l’opposition, où certains barons locaux protestent d’autant plus fort que . Le[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi