Marchés français ouverture 8 h 34 min
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1848
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 808,99
    +1 191,81 (+3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,33
    +8,40 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Covid : "Le variant Delta ne sera pas inquiétant en France pour cet été", estime Olivier Guérin

·1 min de lecture

Responsable de reprises épidémiques du Covid-19 dans certaines régions du monde comme à Moscou en Russie, le variant Delta suscite des inquiétudes en France, alors que le déconfinement se poursuit avec la levée du couvre-feu à 23 heures à partir de dimanche. Ce variant, dit "indien", n'en demeure pas moins encore largement minoritaire dans le pays. Il ne représente que 2 à 4% des cas positifs identifiés. Mais son nombre de cas a quadruplé en trois semaines. "Je pense que le variant Delta ne sera pas inquiétant en France pour cet été, sauf grosse surprise", a indiqué Olivier Guérin, membre du Conseil scientifique et chef du pôle gériatrie du CHU de Nice, samedi soir sur Europe 1.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Un taux de reproduction de huit

Ce variant ne doit toutefois pas être pris à la légère, a souligné le spécialiste. "Il a un R, le fameux taux de reproduction du virus, qui sans aucune barrière est probablement au-delà de huit, ce qu'on n'a jamais connu. Le tout premier (variant), il était à trois." Une personne touchée par le variant Delta "en contamine donc huit", a ajouté Olivier Guérin. Pour lui, cela doit donc alerter sur la "vitesse" à laquelle "ce variant peut se propager".

"C'est probablement celui qui prendra la place des autres variants, puisqu'il est plus performant, dans les mois et années à venir", a complété le spécialiste. Selon lui, seul un respect scrupuleux des gestes barrières combiné à la vaccination pourra permettr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles