Marchés français ouverture 5 h 11 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 429,33
    +97,96 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,2070
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 687,03
    +49,57 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    46 467,31
    -1 176,41 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 456,33
    -15,08 (-1,02 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Covid: vaccins pour tous aux Etats-Unis et en Inde

·2 min de lecture

Les États-Unis et l'Inde vont rendre toute leur population éligible pour les vaccins anti-covid.

La vaccination contre le Covid-19, déjà administrée à la moitié des adultes aux Etats-Unis, va s'élargir lundi à tous les citoyens, une mesure que l'Inde va appliquer à tous les adultes du pays dès le 1er mai. Face à une deuxième vague massive qui menace de submerger les hôpitaux, la capitale indienne New Delhi est depuis lundi soir confinée pour une semaine.

Le chef du gouvernement de la capitale Arvind Kejriwal a déclaré: "Le système de santé de Delhi est au point de rupture. Si nous n'imposons pas maintenant un confinement, nous allons au devant d'une catastrophe encore plus grande".

L'ambition des autorités indiennes de vacciner toute la population adulte du pays se heurte toutefois à l'insuffisance des stocks de vaccins. L'Inde a recensé lundi un nouveau record de contaminations: 273.810 cas sur 24 heures, dépassant la barre des 200.000 pour le cinquième jour d'affilée.

Les États-Unis accélèrent

Aux Etats-Unis, l'immense campagne de vaccination en cours se poursuit à vive allure en dépit de la suspension mardi du vaccin Johnson & Johnson après la découverte de six cas de femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins, dont un mortel.

Quelque 50,4% des Américains de plus de 18 ans ont pu bénéficier d'au moins une dose de vaccin, et 32,5% sont entièrement vaccinés, notamment les seniors de 65 ans et plus, a indiqué dimanche la principale agence fédérale de santé publique du pays.

Au total, plus de 131,2 millions de personnes ont reçu au moins une injection et les autorités prévoient d'autoriser dès lundi tous les citoyens à se faire vacciner. "Nous avons assez de vaccins, je devez être protégés, et protéger vos voisins et votre famille", a dit le président Joe Biden dans une vidéo mise en ligne par la Maison Blanche.

En raison de la flambée de l'épidémie, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annulé sa visite officielle en Inde, prévue fin avril. L'entrée au Royaume-Uni est désormais interdite aux voyageurs venant d'Inde, à l'exception des [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi