Marchés français ouverture 2 h 37 min
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 276,84
    +28,03 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 259,75
    +67,59 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    37 582,38
    +1 371,87 (+3,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 098,98
    -4,08 (-0,37 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     

Covid et tourisme : "Pas de vague d'annulations, mais un coup de frein sur les réservations"

·1 min de lecture

Quel premier bilan pour le secteur du tourisme ? Alors que les restrictions sanitaires et la progression du variant Delta du coronavirus rendent le bon déroulement de l'été incertain, les professionnels notent que les chiffres de juillet sont plutôt bons. Invité mercredi d'Europe 1, Michel Durrieu, directeur général de Huttopia international, estime lui qu'il va être "difficile cette année de faire un bilan rapide" à la mi-saison. En revanche, plusieurs constats peuvent déjà être soulignés, ajoute-t-il, comme celui de la chute des réservations des touristes étrangers.

Alors que la nouvelle loi sur les mesures anti-Covid, dont l'extension controversée du pass sanitaire, entrera en vigueur le 9 août prochain, la mise en place de ce fameux pass s'organise déjà dans les lieux de vacances. "On est en train de le mettre en place lentement, sans prévisions, c'est compliqué", témoigne Michel Durrieu. 

"Moins de spontanéité" dans la consommation

Actuellement, précise l'invité d'Europe 1, "on n'a pas de vague d'annulation, mais on a vraiment un coup de frein sur les réservations, et en particulier sur les réservations des Européens qui commençaient à revenir de façon assez significative". Cet été, "les Anglais n'ont pas pu venir", mais les Néerlandais et les Belges "sont revenus de façon assez significative". 

Par ailleurs, la double crise sanitaire et économique entraîne aussi "des difficultés dans la restauration et l'hôtellerie pour embaucher du personnel", mais aussi chez les França...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles