La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 833,29
    +285,29 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    +0,0036 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 192,32
    -1 129,66 (-4,13 %)
     
  • BTC-EUR

    31 914,09
    +2 537,89 (+8,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    905,01
    -10,48 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     

Covid : le gouvernement aurait pu éviter plus de 10.000 morts, selon une étude

·1 min de lecture

Les terrasses se remplissent et les masques tombent. Une liberté retrouvée progressivement grâce à une circulation mesurée du virus en France. On en viendrait à oublier le terrible bilan de ces derniers mois : le Covid-19 a tué 110.000 personnes en France depuis le début de la pandémie. Un bilan qui aurait pu être bien moins lourd selon le quotidien Le Monde, si jamais le confinement avait débuté dès le mois de février.

Plus de 14.000 décès auraient pu être éviter

Dans un article publié vendredi, le journal Le Monde s'interroge : combien de vies humaines auraient pu être sauvées si le gouvernement avait confiné les Français début février 2021, comme le lui conseillaient les scientifiques, et non pas début avril, contraint et forcé par la saturation des hôpitaux ? Selon les calculs de l’épidémiologiste Pascal Crépey, de l'Ecole des hautes études en santé publique de Rennes, 14.000 décès, 112.000 hospitalisations et 160.000 cas de coronavirus long auraient pu être évités.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation vendredi 18 juin

Pour réaliser ces calculs pour Le Monde, Pascal Crépey a pris les courbes d'évolution des trois principaux indicateurs épidémiologiques que sont les décès, les réanimations et les hospitalisations et a décalé dans le temps la courbe d'impact des mesures de confinement prises en avril à février. Un calcul théorique qui permet de donner un ordre de grandeur.

En février, le variant anglais du coronavirus circulait activement sur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles