Marchés français ouverture 3 h 6 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 976,47
    -246,30 (-0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0172
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 818,51
    -103,94 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    23 078,16
    -734,32 (-3,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,89
    -14,93 (-2,61 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Covid, recherche, essais cliniques: voici comment Pfizer va investir en France

DR

INTERVIEW – Le laboratoire américain prévoit d’investir 520 millions d’euros sur cinq ans dans l’Hexagone. Henriette Rosenquist, présidente de Pfizer France, explique à Challenges les ambitions françaises du géant de la pharma.

La récolte a été bonne pour le cru 2022 du sommet "Choose France", . Notamment dans la santé: dès janvier, Pfizer avait annoncé , pour renforcer ses capacités de production et de recherche dans plusieurs aires thérapeutiques (oncologie, maladies rares, immunologies, vaccins…). "Pfizer (…) se réjouit d’investir en France, où la valeur de l'innovation est reconnue et la croissance dans le secteur de la santé encouragée", avait déclaré qui s’est implanté dans l’Hexagone il y a plus de 65 ans et y emploie aujourd’hui 1.100 personnes.

Pays des lenteurs administratives, de la lourdeur réglementaire et du manque de financements régulièrement pointé du doigt par les acteurs de la recherche et de l’industrie, la France est pourtant une terre d’investissements "attractive", selon Henriette Rosenquist, présidente de Pfizer France, qui précise à Challenges les projets tricolores du géant de la pharma.

Challenges – Dans le cadre de votre plan d’investissements, le fabricant français Novasep a intégré la chaîne d’approvisionnement mondial du traitement contre le Covid-19, Paxlovid. Où en est ce partenariat?

Henriette Rosenquist – Une part conséquente de notre investissement est en effet dévolue à la lutte contre la pandémie de . Nous avons confié à Novasep, une entreprise avec laquelle nous travaillions déjà, la fabrication de l'ingrédient pharmaceutique actif (API) de notre inhibiteur de protéase contre le Covid-19. Ce fabricant a ainsi intégré notre réseau mondial d’approvisionnement de ce médicament, qui est réparti sur trois continents. Il contribuera à hauteur de 20%. Après une phase de transfert technique et d’installation des équipements, l’usine de Novasep de Mourenx [Pyrénées-Atlantiques, NDLR], a commencé la production le 3 juin dernier.

Après vos récents investissements dans les entreprises Valneva, basée à Saint-Herblain près de Nantes, et ImCheck Therapeutics, à Marseille, quelles sont vos potentielles cibles d’intérêt en matière d’innovation dans la biotech frança[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles