Marchés français ouverture 2 h 56 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 238,19
    +598,79 (+2,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1744
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 502,95
    -8,03 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    37 723,00
    -64,18 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 107,71
    -1,21 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Covid : le patron des sénateurs PS Patrick Kanner plaide pour la vaccination obligatoire

·1 min de lecture

L'obligation vaccinale pour tous plutôt qu'un pass sanitaire jugé déséquilibré. C'est ce que réclament les parlementaires socialistes. Alors que les députés ont adopté dans la nuit de jeudi à vendredi le nouveau projet de loi anti-Covid, avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, c'est désormais aux sénateurs de se pencher sur le texte. De leur côté, les parlementaires socialistes se disent eux contre le pass sanitaire "tel que proposé par le gouvernement", et plaident à la place pour une vaccination obligatoire pour tous, sauf contre-indication médicale. Invité samedi d'Europe 1, le chef de file des sénateurs PS Patrick Kanner a développé cette proposition. 

Pour Patrick Kanner, alors que la propagation rapide du variant Delta fait craindre un nouveau rebond de l'épidémie de coronavirus, le gouvernement n'a pas assez anticipé. "En sachant que ce virus allait frapper, on aurait du accélérer le 'aller vers', c'est-à-dire vacciner toutes les personnes qui ne l'étaient pas à l'époque, en particulier les jeunes de 12 à 17 ans, qui étaient encore dans leur établissement scolaire", estime-t-il. 

"Fixer un cap aux Français"

Aujourd'hui, le patron des sénateurs PS assume que l'opposition donne du fil à retordre au gouvernement sur le pass sanitaire. "Ce pass est une atteinte à nos libertés individuelles et collectives, donc il n' est pas anormal que le Parlement puisse y travailler", répond-il. D'autant plus que, selon lui,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles