La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 448,36
    -59,41 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Covid : l'épidémie sur un plateau, le gouvernement dans l'embarras

·1 min de lecture

Depuis quelques jours, certains indicateurs soulignent une baisse de la circulation du Covid-19 en France, notamment chez les moins de 20 ans. L'observation des courbes montre que le décrochage est lié au début des vacances scolaires. Autre point positif, le taux d'incidence baisse dans la plupart des grandes villes. Mais son niveau reste élevé, actuellement a 360 au niveau national. A l'hôpital, le nombre d'admissions, le nombre de patients en réanimation et le nombre de décès ne baissent toujours pas, alors que la mi-mai date annoncée par Emmanuel Macron pour la réouverture des terrasses ou des lieux de culture, approche. Au gouvernement, on cherche des solutions pour tenir la promesse présidentielle. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 21 avril

"On est quasiment au niveau d'entrée du deuxième confinement"

Certains épidémiologistes commencent ouvertnement à s'interroger sur l'allègement des restrictions le 15 mai prochain. Pour l'instant, il est très difficile pour eux de faire des projections et d'anticiper à la fois l'impact qu'auront la fin des vacances scolaires et la rentrée sur site, le 3 avril prochain. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Aujourd'hui, on est sur un plateau extrêmement haut depuis plusieurs mois et toutes les semaines, on se prend une ou deux marches supplémentaires", rappelle Dominique Rossi, président de la commission médicale de l'assistance publique des hôpitaux de Marsei...


Lire la suite sur Europe1